2 min de lecture Météo

Météo : où a-t-on connu des records de chaleur au premier semestre 2020 ?

Le premier semestre 2020 a été le plus chaud jamais enregistré en France, avec une température moyenne de 12,5°C.

Un thermomètre frôlant les 40 degrés (illustration)
Un thermomètre frôlant les 40 degrés (illustration) Crédit : AFP / Philippe Huguen
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Le dernier record datait de 2007. Entre janvier et juin 2020, la France a enregistré une température moyenne de 12,5°C. Ce premier semestre est ainsi le premier semestre le plus chaud de l'Histoire. "L'anomalie de température moyenne pour cette première moitié d'année est de +1,8 °C", estime Météo France

Parmi les mois qui ont particulièrement dépassé les normales saisonnières, "le mois de février a été particulièrement doux avec une anomalie de + 3,6°C." Il prend ainsi la deuxième place du classement des mois de février les plus chauds, derrière février 1990.

Météo France note que les mois de janvier et avril sont les deux autres mois à avoir connu "les anomalies de températures mensuelles les plus fortes (comme en 2007 et 2014 d'ailleurs)." En revanche, "le mois de juin qui s'achève n'a rien de remarquable avec une température moyenne proche de la moyenne."


À noter, si l'été devait être lui aussi "comme en 2007 et 2014", il sera... maussade. L'été 2007 avait été l'un de plus froid depuis les années 1980, excepté l'année 2000, notait à l'époque 20 Minutes, avec des records de pluviométrie. 

À lire aussi
Le matin, les températures iront de 11 à 18 degrés, jusqu'à 19 à 25 degrés dans le Sud-Est et en Corse prévisions
Météo en France : un ciel instable ce samedi 15 août

L'été 2014, pour sa part, avait été "l'un des dix étés les plus pluvieux depuis 1959, avec un cumul de précipitations sur juillet-août au 1er rang des plus pluvieux", selon le bilan qu'en fit Météo France. Néanmoins, Météo France prévoit un temps plus chaud et plus sec que la normale dans ses prévisions saisonnières

L'évolution des température moyenne des premiers semestres depuis 1900
L'évolution des température moyenne des premiers semestres depuis 1900 Crédit : Météo France

Le premier semestre le plus chaud a été enregistré à Alistro, en Corse, "avec une température moyenne de 15,9 °C et une anomalie de + 2,9 °C." "C'est sur une grande partie centrale du pays que l'on trouve les anomalies les plus fortes pour ce premier semestre", note par ailleurs Météo France. 

"Orly et Brive, par exemple, ont connu des températures moyennes plus chaudes que la normale de 2,4 °C sur les six premiers mois de l'année, liste l'institut météorologique. Lyon, Chartres et Tours enregistrent  une anomalie de + 2,3 °C. Clermont-Ferrand, Poitiers, Laval, une anomalie de + 2,2 °C."

Les régions les plus chaudes du premier semestre 2020
Les régions les plus chaudes du premier semestre 2020 Crédit : Météo France
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Records Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants