2 min de lecture Météo

Joyeuses fêtes 2019 : "Noël au balcon, Pâques au tison", le dicton est-il fiable ?

VU DANS LA PRESSE - Météo France a annoncé, ce mardi 24 décembre, des températures allant jusqu’à 21 degrés à Perpignan. Doit-on s'attendre à un printemps 2020 particulièrement froid ? Le fameux dicton "Noël au balcon, Pâques au tison" est-il fiable ?

Le sapin de Noël des Galeries Lafayette, Paris, France, le 20 novembre 2019
Le sapin de Noël des Galeries Lafayette, Paris, France, le 20 novembre 2019 Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

On pourrait imaginer que le printemps 2020 sera particulièrement frais, comme le veut le célèbre adage, "Noël au balcon, Pâques au tison". Météo France a annoncé des températures douces pour le réveillon de Noël, allant jusqu'à 21 C° dans le Sud-Ouest, ce mardi 24 décembre. Pouvons-nous en conclure que le printemps 2020 sera frais ? Plusieurs études démontrent que ces prédictions populaires n'ont aucun fondement scientifique.

D'après les données disponibles de 1947 à 2017, le célèbre adage ne se confirmerait pas, explique une étude de Météo France. D’abord, la météo le jour de Noël peut varier d’une région à l’autre de l’Hexagone. Ensuite, si Noël tombe invariablement le 25 décembre, le dimanche de Pâques intervient entre le 22 mars et le 25 avril suivant les années.

2012 et 1997 : des années records

Le dicton s'est toutefois appliqué, notamment en 2012 et en 1997, comme l'explique le site de Météo France. Par exemple, après un Noël 2012 très doux (5°C au-dessus des normales à l'échelle nationale), le week-end de Pâques 2013 avait été frais, avec une température inférieure aux normales de près de 4°C le dimanche 31 mars et le lundi 1er avril. La même tendance avait été enregistrée sur la période 1997-1998.

D'autres années avaient affiché des températures au-dessus de la normale en hiver, notamment en 2002 lorsque Noël s'était véritablement célébré "au balcon" avec une température de près de 5°C au-dessus des normales. Mais, celui-ci avait été suivi d'un Pâques 2003 plutôt doux (1 à 2°C au-dessus de la normale), infirmant cette fois le fameux dicton. 

Seules 15 années depuis 1947 confirment le dicton

À lire aussi
La neige et le verglas rendent la circulation difficile météo
Hiver : les précautions à prendre en cas de verglas

Ainsi, d’après les températures relevées à Paris tous les 25 décembre de 1947 à 2017 et les données météorologiques de tous les 8 avril (date moyenne de Pâques) de 1948 à 2010, il n’y aurait que 15 années qui confirment le célèbre adage depuis 1947, rapporte Ouest France

Impossible donc de prévenir le printemps 2020 mais une chose est sûre, avec des températures comprises en moyenne entre 8 C° et 12 C°, Noël 2019 se fêtera au balcon. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Noël Printemps
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants