1 min de lecture Canicule

Canicule : des records de température devraient être battus ce vendredi

Alors que la journée d'hier a atteint des records dans certaines régions, celle d'aujourd'hui devrait être encore pire avec des pics attendus de 45°C.

>
Record des températures dans le Gard Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP | Crédit Média : M6 - Bruno Marquet, Jérôme Régali, Maël Agostini et Pauline Buisson | Date :

Il n'avait jamais fait aussi chaud un jour de juin ce jeudi 27 juin. Pourtant, la journée d'aujourd'hui devrait être encore pire au niveau des températures. Des records absolus pourraient être battus dans le sud de la France, où les départements du Gard, de l'Hérault, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône ont été placés en vigilance rouge canicule, une mesure inédite qui a poussé les autorités à multiplier les messages de prudence. 

Cette envolée du mercure entraîne logiquement des mesures exceptionnelles dans ces régions où la chaleur atteindra fréquemment 42 à 45 degrés dans l'après-midi, selon Météo-France. Le record dans l'Hexagone, qui date du 12 août 2003, avec une pointe de 44,1° enregistrée à Saint-Christol-lès-Alès et Conqueyrac, dans le Gard, devrait ainsi être battu.

La vigilance orange concernera encore 76 départements vendredi, au cinquième jour de cette canicule, exceptionnelle par son intensité et sa précocité.

Un week-end difficile à venir dans les hôpitaux

En conséquence, les préfectures et les rectorats ont conseillé aux parents d'élèves de garder leurs enfants à la maison et les événements sportifs prévus dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse sont annulés. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a également déclaré que "les sorties scolaires et les événements festifs seront annulés ou reportés, sauf s'ils se déroulent dans des lieux frais, sans nécessité de déplacement exposant à la chaleur".

À lire aussi
La canicule (illustration) canicule
Canicule : 1.500 décès cet été, 10 fois moins qu'en 2003

Ce dernier week-end de juin s'annonce également difficile dans les hôpitaux. "La chaleur est dangereuse pour tout le monde et peut tuer en cas d'activité physique extérieure ou lorsqu'un enfant est laissé dans une voiture", a mis en garde Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, qui a précisé que les appels au 15 et à la médecine libérale se multipliaient.

Christophe Prudhomme, urgentiste et délégué CGT, pense que "ce week-end dans les hôpitaux, ça va être très difficile à gérer par le personnel", moins nombreux en fin de semaine. D'autant que beaucoup de bâtiments hospitaliers sont "des passoires énergétiques", précise-t-il.

La rédaction vous recommande

  

Lire la suite
Canicule Météo Vigilance rouge
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants