1 min de lecture Météo

Canicule : à quoi faut-il s'attendre pour ce week-end ?

ÉCLAIRAGE - Si la canicule doit durer officiellement jusqu'à dimanche, des températures très élevées sont attendues, notamment dans le centre du pays et en région parisienne.

Canicule (illustration)
Canicule (illustration) Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia et Sylvain Zimmermann

La canicule semble partie pour durer jusqu'au dimanche 30 juin, mais elle va baisser en intensité ce week-end. Samedi, il fera moins chaud notamment en Méditerranée, avec une moyenne de 34 degrés dans la moitié sud du pays.

Même si, dans les grandes villes, des pointes seront possibles au-delà des 40 degrés, comme à Lyon. Dans le Nord, les températures vont rester élevées : 35 degrés ce samedi après-midi. Sur la côte ouest, la chaleur va diminuer grâce à un air moins chaud. En fin de journée, des orages sont attendus dans les Alpes du Sud.

Dimanche, ce sera la fin de la canicule pour certaines régions notamment grâce au vent de l'ouest qui va s'étendre sur une partie du territoire. La chaleur deviendra donc plus respirable au nord avec l'arrivée de cette masse plus fraîche, les températures baisseront fortement. À Paris, les températures ne vont pas dépasser 30 sur le thermomètre.

Les prévisions du samedi 29 juin 2019 Crédits : Météo France | Date : 29/06/2019
2 >
Les prévisions du samedi 29 juin 2019 Crédits : Météo France | Date : 29/06/2019
Les prévisions du dimanche 30 juin 2019 Crédits : Météo France | Date : 29/06/2019
1/1

Pour le week-end, la ministre des Transports Élisabeth Borne a incité ceux qui le peuvent à "décaler leurs déplacements", après une journée au cours de laquelle 4.000 écoles étaient fermées ou prévoyaient un accueil adapté sur l'ensemble du territoire.

Circulation différenciée mise en place

À lire aussi
Une femme marche dans la neige en Corse, en février 2018 (illustration) météo
Neige : 300.000 foyers privés d'électricité dans quatre départements

Sur une large partie du pays, cette canicule est accompagnée d'une pollution à l'ozone souvent persistante, irritante pour les plus fragiles: les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes et le Var, sont passés au niveau maximal d'alerte, comme les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse.

À Lyon, Grenoble, dans les Alpes comme à Marseille et Paris la circulation différenciée a été mise en place pour tenter de lutter contre ce phénomène. Le niveau de 45,9 degrés a été relevé vendredi après-midi dans le Gard. Un nouveau record de chaleur jamais enregistré dans l'Hexagone, a indiqué Météo France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Canicule France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants