2 min de lecture Mariage

Pourquoi porte-t-on l'alliance à l'annulaire gauche ?

Lorsque l'on épouse la personne qu'on aime, on porte la si symbolique alliance, qui scelle notre union. Mais pourquoi celle-ci se porte à l'annulaire gauche ?

micro generique Questions au saut du lit Jean-Baptiste Giraud iTunes RSS
>
Pourquoi porte-t-on l'alliance à l'annulaire gauche ? Crédit Image : JAY DIRECTO / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Baptiste Giraud édité par Marie Gingault

Le mariage scelle l'union entre deux personnes qui s'aiment. Et comme signe de leur engagement, les deux partenaires portent respectivement une alliance. Mais pourquoi cette dernière se porte à l'annulaire gauche ?

Pour répondre à la question, voici trois hypothèses : 

1. C’est comme pour la montre, on porte l’alliance sur la main où elle risque le moins d’être abimée, donc la main opposée à la main droite, vu qu’il y a une majorité de droitiers.

2. Cela vient des grecs, dont les médecins pensaient que l’annulaire était directement relié au cœur par une veine. L’alliance est donc connectée au cœur par ce moyen.
3. C’est parce que la main droite est aussi celle qui porte l’épée, porter un symbole d’amour sur la main qui doit guerroyer est évidemment  impossible. 

Réponse 2

À lire aussi
Un mariage (illustration) mariage
En 2020, le nombre de mariages est passé de 220.000 à moins de 40.000, selon Stéphane Seban

On retrouve les premières traces de cette coutume en Grèce antique. À cette époque, autour du IIIe siècle avant J-C., des médecins pensaient qu’une veine reliait directement l’annulaire, appelé le troisième doigt (en comptant à partir de l’index) au cœur. Il était donc normal de symboliser l’union d’un couple par cette veine de l’amour, appelée "Vena Amoris", en y passant une alliance. 

De même, beaucoup de nos parades nuptiales viennent de ce temps-là. Les mariées de nos jours aiment les grandes cérémonies, avec un beau bouquet, une belle robe, des demoiselles d’honneur. Tout cela remonte bel et bien aux rites païens des Grecs. Après les Grecs, les Romains ont gardé la tradition, transmise par la suite aux Gaulois, nos ancêtres. 

De fil en aiguille, elle s’est incrustée dans les cérémonies religieuses. Après la prononciation des vœux, le marié présentait la bague à sa future femme. Il commençait à partir de l’index, en prononçant "au nom du Père", puis il passait au majeur en déclarant "au nom du Fils" et concluait par "au nom du Saint-Esprit, amen", en s’arrêtant sur l’annulaire, auquel il glissait la fameuse bague.

Les Allemands et les Hollandais portent l'alliance à la main droite

Les Indiens la portent au pouce, les Hébreux la portent à l’index et nos plus proches voisins, les Allemands et les Hollandais, à la main droite. Autant de traditions et d’explications différentes.

Pour l’alliance à la main droite, comme la Bible affirme que "le côté droit est le bon côté qui porte chance", dans certains pays, c’est cette main qui s’est imposée. À une époque, en France, les hommes devaient porter leur alliance à la main droite, la plus fréquemment utilisée, afin de ne pas oublier qu’ils étaient mariés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mariage Église Mairies
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants