1 min de lecture Faits divers

Violences contre des policiers : un "gilet jaune" condamné à 3,5 ans de prison

Le tribunal correctionnel de Nancy a condamné, vendredi 27 décembre, un "gilet jaune" à 3 ans et demi de prison, dont 6 mois avec sursis. Il avait blessé trois policiers avec un engin explosif artisanal.

Un gilet jaune, sur les Champs-Élysées, samedi 16 mars 2019.
Un gilet jaune, sur les Champs-Élysées, samedi 16 mars 2019. Crédit : Alain JOCARD / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Le tribunal correctionnel de Nancy a condamné, vendredi 27 décembre, un "gilet jaune" à 3 ans et demi de prison, dont 6 mois avec sursis. Il avait blessé trois policiers avec un engin explosif artisanal. 

Il a également été reconnu coupable d'avoir dégradé deux radars en Meurthe-et-Moselle, avec un second prévenu, âgé de 31 ans. "Il s'agit de jeunes gens normaux, qui, très rapidement, se sont radicalisés" et pour qui la contestation sociale devient "l'occasion de faire n'importe quoi", a relevé le procureur, François Pérain.  

Le 22 décembre 2018, lors d'une manifestation de "gilets jaunes" dans le centre-ville de Nancy, un engin explosif artisanal avait blessé trois policiers. Condamné à huit mois de prison pour ces faits, il doit être rejugé prochainement en appel. Il a également été mis en cause par le second prévenu à qui il avait confié avoir visé les policiers "pour leur faire mal".

"C'est préparé : on a réfléchi, on a testé pour avoir la bombe artisanale la plus performante, qui pourra blesser le plus de personnes. C'est un procédé personnel qu'il a utilisé", d'après le procureur. A l'audience, le prévenu, autoentrepreneur dans la réparation de deux-roues et père d'un nourrisson, a nié les faits. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Gilets jaunes Arrestation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants