1 min de lecture Justice

"Gilets jaunes" : prison avec sursis pour un policier après des violences

Un CRS jugé à Paris pour des "violences volontaires" commises lors du mouvement des "gilets jaunes" a été condamné jeudi 19 décembre à deux mois de prison avec sursis.

Un policier à Paris, jeudi 5 décembre, lors de la manifestation contre la réforme des retraites.
Un policier à Paris, jeudi 5 décembre, lors de la manifestation contre la réforme des retraites. Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Un CRS de 44 ans était poursuivi par le tribunal correctionnel de Paris "pour violences volontaires de la part d'une personne dépositaire de l'autorité publique" lors du mouvement des "gilets jaunes".

Jugé à Paris, il est le premier policier à être condamné par la justice dans le cadre de violences policières lors des manifestations, maintes fois pointées du doigt par les manifestants et certaines associations. Il a écopé deux mois de prison avec sursis jeudi 19 décembre.

Le fonctionnaire de police, qui pourra continuer d'exercer, avait lancé un pavé en direction de manifestants lors de la mobilisation du 1er mai, dans le XIIIe arrondissement de la Paris. Le parquet avait requis trois mois de prison avec sursis. Un second policier quant à lui est jugé ce jeudi pour avoir giflé un autre manifestant. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Gilets jaunes Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants