1 min de lecture Donald Trump

Violences au Capitole : deux policiers ont mis fin à leurs jours

Ces agents étaient intervenus le 6 janvier 2021 pour déloger les partisans de Donald Trump du bâtiment fédéral américain.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Violences au Capitole : deux policiers ont mis fin à leurs jours Crédit Image : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : Carrie Nooten / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Carrie Nooten édité par Félix Roudaut

Moins d'un mois après l’invasion du Capitole américain, deux policiers qui avaient été dépêchés le 6 janvier 2021 sur les lieux pour défendre le bâtiment fédéral, ont mis fin à leurs jours. Si les enquêteurs ne savent pas encore vers quelle piste s'orienter, ce drame résonne dans la tête des parlementaires et des forces de l’ordre, qui restent très secoués par l’invasion des manifestants pro-Trump. 

L’assaut a fait cinq morts, dont un policier. Sur les 850 agents dépêchés au total, 65 ont été blessés. Un policier du capitole s’était suicidé immédiatement après les faits, mais on apprend seulement maintenant ce second suicide d’un agent municipal. 

La cheffe de la police du Capitole par interim a également révélé que nombre de ses hommes souffrent de stress post-traumatique. Ils ont aussi été largement contaminés par la Covid-19 lors de l’insurrection. Tout cela alors que le contexte reste tendu, puisque les enquêteurs passent au crible tous les manquements de sécurité. La cheffe par interim a déjà révélé que son ancien supérieur, aux commandes le jour-même, avait menti : il n’avait jamais demandé d’aide supplémentaire, bien qu’il savait les risques de débordements selon elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Police Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants