1 min de lecture Sécurité

États-Unis : après l'invasion du Capitole, la sécurité intérieure inquiète

VU DANS LA PRESSE - Le département américain de la sécurité intérieure s'est inquiété de la menace des groupes extrémistes sur le territoire.

Des manifestants pro-Trump dans le Capitole, le 6 janvier 2021.
Des manifestants pro-Trump dans le Capitole, le 6 janvier 2021. Crédit : Saul LOEB / AFP
Coline Daclin Journaliste

L'invasion du Capitole, le 6 janvier dernier, à Washington, a montré la violence des mouvements extrémistes aux États-Unis. Désormais, le département de la sécurité intérieure dans le pays ne cache plus son inquiétude. Il s'est alarmé mercredi 27 janvier de la menace grandissante des "attaques domestiques extrémistes", rapporte le New York Times.

Sans nommer de groupe spécifique, la sécurité intérieure a pointé du doigt la colère autour de "la transition présidentielle, ainsi que d'autres griefs alimentés par de faux récits". "Le département de la sécurité intérieure s'inquiète que les mêmes moteurs de violence perdurent début 2021", poursuit l'organisme.

Cette annonce intervient alors que le département a été accusé sous l'administration Trump de ne pas publier d'avertissements sur la menace que représentaient les groupes suprémacistes blancs et ultra-nationalistes, qui soutenaient le président américain, relève le New York Times.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Donald Trump Extrême droite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants