1 min de lecture Faits divers

Val-d'Oise : le rappeur Samat abattu sur un parking

Les faits se sont déroulés sur le parking du McDonald's de Garges-lès-Gonesse. Il s'agirait d'un règlement de comptes.

Le rappeur Samat dans son clip "Crime organisé"
Le rappeur Samat dans son clip "Crime organisé" Crédit : Capture d'écran YouTube @Daymolition
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Le rappeur Samat, 37 ans, victime d'un règlement de comptes ? C'est en tout cas l'hypothèse privilégiée par les enquêteurs. Ce lundi 7 octobre aux alentours de 19h30, la victime a été tuée par balles sur le parking du fast-food McDonald's de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise), indique le parquet de Pontoise. 

Les auteurs ont pris la fuite à bord d'une voiture qui a été retrouvée incendiée à Stains (Seine-Saint-Denis), d'où Samat était originaire selon une source proche de l'enquête. Selon les premiers éléments recueillis par nos confrères du Parisien, le rappeur stationnait sur ce parking quand un véhicule est arrivée à proximité. Des détonations ont ensuite été entendues. 

La victime, qui a notamment travaillé avec Fianso ou encore Kalash criminel, était actuellement incarcérée à la maison d'arrêt de Nanterre (Hauts-de-Seine) et bénéficiait d'une permission de sortie. Samat avait été mis en examen en 2018 pour trafic de stupéfiants et vente d'armes remilitarisées. Il avait également eu affaire à la justice en 2010, pour sa participation à un règlement de comptes devant le supermarché Cora, encore à Garges-lès-Gonesse. 

Ses déboires judiciaires n'avaient pas empêché l'artiste de poursuivre sa carrière. Le rappeur avait récemment annoncé la sortie de son nouvel album intitulé Commission rogatoire. 

À lire aussi
Élodie Kulik justice
Affaire Kulik : Willy Bardon a pris "une substance pesticide qui n'est pas de la mort aux rats"

La police judiciaire de Versailles a été saisie de l'enquête, pour faire toute la lumière sur les circonstances du drame.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Val-d'Oise Homicide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants