1 min de lecture Faits divers

Un lycéen kidnappé à Paris et séquestré à Angers

Le lycéen de 18 ans a été retrouvé sain et sauf. Il avait été enlevé et kidnappé, le 16 janvier, par deux ravisseurs en échange d'une rançon.

Les infos de 6h - Corps retrouvés dans le Luberon : le propriétaire du terrain en garde à vue
Les infos de 6h - Corps retrouvés dans le Luberon : le propriétaire du terrain en garde à vue Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

En vue d’une rançon, deux individus ont kidnappé un lycéen à Paris, dans le Xe arrondissement, qu’ils ont ensuite séquestré à Angers. Sain et sauf, il a été libéré par les forces de l’ordre.


Jeudi 16 janvier, un lycéen de 18 ans a été kidnappé à Paris, dans le Xe arrondissement, boulevard Magenta, rapporte Ouest France. Les ravisseurs demandaient, en échange de sa liberté, 50.000 euros à son père, un commerçant qui possède plusieurs boutiques dans la capitale. Alors que la victime est séquestrée à Angers, le père prévient la police et les enquêteurs retrouvent rapidement la trace de Guerlin, 30 ans, chef de l’équipe et Tony un Angevin de 31 ans, connu pour des faits d’escroquerie.


Les malfaiteurs ont d'abord demandé au père de la victime un rendez-vous au Mans pour l'échange de la rançon, selon les informations du Parisien, mais les policiers s’arrangent pour qu’il ait lieu à Porte d’Italie, à Paris. Deux individus se présentent et sont alors interpellés par les forces de l’ordre. Libérée, la victime est saine et sauve : le jeune lycéen n’a pas été maltraité. Placés en garde à vue, les deux ravisseurs ont avoué les faits. Ils ont été mis en examen pour enlèvement et séquestration, le 19 janvier, et ont été écroués à Paris.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Kidnapping Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants