1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Tour Eiffel : le suspect serait un "malade psychiatrique", selon son père
1 min de lecture

Tour Eiffel : le suspect serait un "malade psychiatrique", selon son père

Selon le père du jeune homme arrêté à la Tour Eiffel samedi 5 août, son fils est un cas psychiatrique, mais qui "n'est pas en lien avec l'État islamique".

Un militaire de l'opération Sentinelle près de la tour Eiffel en juillet 2016
Un militaire de l'opération Sentinelle près de la tour Eiffel en juillet 2016
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
L'attaquant de la Tour Eiffel serait "un cas psychiatrique", selon le père du jeune homme.
01:20
Océane Blanchard & Eva Jednak

Le jeune homme arrêté samedi 5 août, en possession d'un couteau au pied de la Tour Eiffel, serait un "cas psychiatrique" selon son père, qui a insisté sur ses troubles mentaux lors de son audition par la police.

Lundi 8 août au matin, les forces de l'ordre ont perquisitionné le domicile familial. Le père du suspect a alors affirmé que son fils était malade mais qu'il "n'était pas en lien avec l'État islamique", contrairement à ses propos. Le jeune homme avait en effet clairement revendiqué son appartenance à la mouvance jihadiste, affirmant être en contact avec l'un deux. Fiché S, il était connu des services de renseignement, et avait déjà été condamné pour apologie du terrorisme. 


Selon le père, son fils connaît depuis cinq ans des "accès de colère, des crises qui l'ont conduit en hôpital psychiatrique". Le jeune homme aurait toujours "entendu une voix d'un homme masqué", qu'il associe depuis l'attentat de Charlie Hebdo à la voix du groupe État islamique. 

Mais il a réfuté la thèse selon laquelle son fils serait en contact avec l'organisation terroriste, précisant que celui-ci n'a pas de portable depuis trois ans et que toutes ses conversations téléphoniques à l'hôpital étaient surveillées. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/