1 min de lecture Élections municipales à Toulouse

Toulouse : un employé municipal mis à pied pour des propos homophobes

Un employé de la mairie de Toulouse, soutien du groupe majoritaire en lice au second tour des municipales, a été mis à pied après avoir proféré une insulte homophobe à l’encontre de la tête de liste adverse.

L'hôtel de ville de Toulouse, le capitole (illustration)
L'hôtel de ville de Toulouse, le capitole (illustration) Crédit : ERIC CABANIS / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum

Laurent Conreur, employé du groupe majoritaire au conseil municipal de Toulouse, a proféré sur Facebook des propos homophobes à l’égard d’un candidat aux municipales, Antoine Maurice, tête de liste d’union de la gauche Archipel citoyen qui affronte la liste majoritaire de droite au second tour des municipales dimanche 28 juin.

Commentant sur Facebook dans la nuit du 25 juin, une interview donnée par François Piquemal, 5ème sur la liste d’opposition à Actu.fr, Laurent Conreur a déclaré : "À vomir aussi laid que ta tarlouze de tête de liste. Mazeltov pour les bons".

Laurent Conreur a été mis à pied à titre conservatoire ce vendredi 26 juin, en vue d’une procédure disciplinaire qui sera engagée contre lui selon un communiqué de Jean-Christophe Cheronnet, secrétaire général du Groupe Toulouse Ensemble. L'équipe du candidat Les Républicains et maire sortant, Jean-Luc Moudenc a qualifié ces propos “d’inacceptables”. François Piquemal a annoncé qu’il comptait porter plainte pour “injures publiques”. 

L’auteur du message injurieux, Laurent Conreur, a supprimé ses propos de son compte Facebook et a publié un post d’excuses indiquant : "Hier soir j'ai tenu ici même des propos inacceptables qui ont dépassé ma pensée. Je les ai retirés depuis. Je présente mes excuses à François Piquemal et à sa tête de liste".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Toulouse Homophobie Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants