2 min de lecture Environnement

Toulouse : trois activistes interpellés après avoir volé le portrait d'Emmanuel Macron

VU DANS LA PRESSE - Les activistes du groupe ANV-COP21 ont été présentés au parquet ce samedi. Ils font l'objet d'une convocation devant un juge pour vol.

Des activistes de l'association ANV-COP21 protestant devant l'Assemblée Nationale, à Paris, en juin 2019.
Des activistes de l'association ANV-COP21 protestant devant l'Assemblée Nationale, à Paris, en juin 2019. Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix

Trois activistes toulousains d'ANV-COP21, deux femmes et un homme âgés entre 20 et 30 ans, ont été présentés au parquet ce samedi. Ils avaient tenté de décrocher le portrait d'Emmanuel Macron, vendredi 19 juillet, dans la mairie de Merenvieille (Haute-Garonne), rapporte La Dépêche.

Ces derniers avaient annoncé "une action imminente" sans autre précision. Au total, cinq activistes d'Action Non Violente-COP21 Toulouse se sont emparés du portrait officiel d'Emmanuel Macron en s'introduisant dans la salle du conseil municipal, sans effraction. Le personnel de la mairie a finalement réussi à récupérer le tableau quelques minutes après son emprunt.

Un premier activiste a été convoqué puis placé en garde à vue par la brigade de Léguevin, suivi, deux heures plus tard, par deux autres personnes venues le soutenir au moyen de pancartes devant la gendarmerie. Ils sont tous sortis en fin de journée et ont été présentés, ce samedi, au parquet. Ils font l'objet d'une convocation devant un juge pour vol, rapportent nos confrères de La Dépêche.

L'Etat accusé d'inaction climatique

Cette action, relayée sur les réseaux sociaux à l'aide du hashtag #DécrochonsMacron, fait suite à la réponse très insuffisante du gouvernement à "l’Affaire du siècle" - action en justice contre l’État français pour inaction face au dérèglement climatique signée par plus de 2 millions de personnes - et à son manque d'ambition illustré par la loi Énergie-Climat. "Le gouvernement semble plus prompt à montrer les muscles quand il s'agit de défendre les symboles de son autorité qu'à s'engager dans un changement radical de cap" a affirmé, au quotidien, Delphine, autre activiste d’ANV-COP21-Toulouse.

À lire aussi
Le glyphosate est utilisé lors des épandages sur les cultures Glyphosate
Le Luxembourg va bannir le glyphosate fin 2020, une première en Europe

"Avec 119 portraits décrochés sur tout le territoire, nous souhaitons montrer notre détermination à défendre les conditions de vie des générations futures et remplir les objectifs fixés par les Accords de Paris. Nous appelons les citoyens à s'engager dans la lutte contre le réchauffement climatique et à soutenir ces actions nécessaires à un changement de cap dans les politiques menées", a t-elle poursuivi. Ce même collectif avait déjà bloqué l'entrepôt Amazon de Toulouse, au début du mois. Il appelle à soutenir massivement ces activistes pour leur venir en aide dans les suites de la procédure judiciaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Toulouse Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants