1 min de lecture ONG

Total veut produire du carburant avec de l'huile de palme, dénoncent les ONG

On trouve de l'huile de palme dans le chocolat, dans les plats cuisinés et dans les produits d'entretien. Les Français vont bientôt en avoir dans leur moteur de voiture. Total veut produire du carburant avec de l'huile de palme. Ce qui met en colère les associations de protection de l’environnement.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Total veut produire du carburant avec de l'huile de palme, dénoncent les ONG Crédit Image : AFP | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

L'huile de palme est faite avec les fruits de palmiers cultivés en Indonésie ou en Malaisie. Là-bas, d'immense forêts sont rasées pour faire pousser ces palmiers. Des forêts anciennes ou habitaient les orangs-outans qui disparaissent à vue d'oeil.

Importer de l'huile de palme de ces pays, c'est contribuer à détruire l'une des plus grandes forêts du monde. Et voilà que Total veut transformer son immense raffinerie de la Mède, près de Marseille, en site de production de biocarburant. Le groupe compte utiliser justement de l'huile de palme (plus de 500.000 tonnes par an).

Cela a mis très en colère Greenpeace et les Amis de la Terre, jeudi 19 avril. Pour eux, Total va menacer les forêts et les habitants qui vont avec, donc les orangs-outans, les rhinocéros et les tigres. Le groupe répond que cette huile proviendra de forêts bien gérées, écologiquement.

Interpellé, Hulot garde le silence

Les ONG font remarquer qu'il est très compliqué d'aller surveiller sur place qu'elles le sont bien. Elles rappellent que le Parlement européen a récemment voté l'interdiction d'incorporer en Europe de l'huile de palme dans les carburants. Ce sont les députés. Mais il faut maintenant que les États soient d'accord. Pour l'instant, ce n'est pas gagné.

À lire aussi
Une vente aux enchères chez Christie's, à New York. art
Une Italienne gagne un tableau de Picasso pour 100 euros

Le gouvernement français voudrait s'opposer et serait plutôt du côté de Total. Les ONG demandent à Nicolas Hulot de faire quelque chose, d'intervenir. Le ministre de la Transition énergétique dit qu'il faut lutter contre la déforestation. Mais pour l'instant, sur ce sujet de l'huile de palme, il garde le silence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
ONG Environnement Total
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants