3 min de lecture Attentats

Terrorisme : les principaux attentats en Europe depuis 2015

Les attaques meurtrières de ce vendredi 23 mars dans le sud de la France s'inscrivent dans une longue série d'attaques revendiquées ou attribuées à des jihadistes depuis 2015 dans l'Union européenne.

Le Bataclan à Paris après les attentats du 13 novembre 2015
Le Bataclan à Paris après les attentats du 13 novembre 2015 Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Thomas Louisy
Thomas Louisy
et AFP

Depuis janvier 2015, une vague d'attentats, pour la plupart revendiqués par le groupe État islamique, a fait plus de 240 morts en France. La première attaque, menée par deux frères se réclamant d'Al-Qaïda, provoque la mort de 12 personnes le 7 janvier 2015 au siège de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris.

Deux jours plus tard, quatre personnes périssent au cours de la prise d'otages dans un supermarché casher. L'assaillant, se revendiquant de l'EI, avait tué la veille une policière. Comme les auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo, il sera abattu par la police.

Le 13 novembre 2015, la France est frappée par les pires attaques terroristes de son histoire, revendiquées par l'État islamique. Ces attentats contre la salle de concerts du Bataclan, plusieurs bars et restaurants parisiens, et près du Stade de France, font 130 morts et plus de 350 blessés.

À lire aussi
La police intervient sur les lieux d'une attaque au couteau à Melbourne le 9 novembre 2018 en Australie. terrorisme
Melbourne : des groupes affiliés à l'État islamique annoncent d'autres attaques

En 2016, la fête nationale du 14 juillet est endeuillée à Nice. Au volant d'un camion, un Tunisien fonce dans la foule, faisant 86 morts et 450 blessés. Il est tué par la police. Là encore, l'attaque est revendiquée par l'EI. Le 26 du même mois, un prêtre est égorgé dans son église à Saint-Etienne-du-Rouvray par deux djihadistes se réclamant de l'organisation islamique.
Plusieurs attaques ont par ailleurs visé les forces de l'ordre, provoquant la mort d'un policier et de sa compagne à Magnanville près de Paris le 13 juin 2016 et d'un autre policier sur les Champs Elysées le 20 avril 2017.

En Grande-Bretagne

Le 22 mars 2017, un Britannique converti à l'islam lance sa voiture dans la foule sur le pont de Westminster à Londres, puis poignarde à mort un policier devant le Parlement. L'attaque, revendiquée par l'État islamique fait cinq morts, et l'agresseur est abattu.

Le 22 mai à Manchester, un attentat suicide fait 22 morts et plus de cent blessés à la sortie d'un concert de la pop-star américaine Ariana Grande.

Le 3 juin, trois assaillants à bord d'une camionnette foncent sur la foule sur le London Bridge.
Ils poignardent plusieurs personnes à Borough Market avant d'être abattus par la police. Cette attaque fait huit morts, et est revendiquée comme celle de mai par l'État islamique.

En Espagne

Le 17 août 2017, un Marocain de 22 ans fonce au volant d'une camionnette dans la foule sur les Ramblas. Sur cette avenue la plus touristique de Barcelone, 14 passants et un automobiliste dont le véhiculé est dérobé par l'assaillant, sont tués.

Quelques heures plus tard, cinq de ses complices commettent un attentat à la voiture-bélier dans une station balnéaire, située à 120 kilomètres au sud de la ville catalane. Revendiquées par l'État islamique, ces attaques font au total 16 morts et 125 blessés. Les six Marocains sont tués par la police.

En Belgique

Le 22 mars 2016, des attentats suicide, revendiqués par l'EI, font 32 morts et plus de 340 blessés à l'aéroport de Bruxelles et dans la station de métro de Maelbeek, dans le quartier européen.

En Allemagne

Le 19 décembre 2016, un Tunisien fonce à bord d'un camion sur un marché de Noël de Berlin, faisant 12 morts et 48 blessés. Il est tué quelques jours plus tard au cours d'un contrôle de police en Italie. L'attaque est revendiquée par l'État islamique.

En Suède

Le 7 avril 2017, un camion lancé à près de 100 km/h sur une voie piétonne très fréquentée de Stockholm fauche une vingtaine de personnes, faisant cinq morts. Le chauffeur, un ressortissant ouzbèke qui revendique "un acte terroriste", avait tenté de rejoindre la Syrie en 2015.

Au Danemark

Le 14 février 2015, un Danois d'origine palestinienne, qui avait prêté allégeance à l'État islamique, ouvre le feu sur un centre culturel de Copenhague où se déroule une conférence sur la liberté d'expression, tuant un cinéaste. Dans la nuit, il abat un fidèle juif devant une synagogue avant d'être tué par la police.

Lire la suite
Attentats Terrorisme France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792751794
Terrorisme : les principaux attentats en Europe depuis 2015
Terrorisme : les principaux attentats en Europe depuis 2015
Les attaques meurtrières de ce vendredi 23 mars dans le sud de la France s'inscrivent dans une longue série d'attaques revendiquées ou attribuées à des jihadistes depuis 2015 dans l'Union européenne.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/terrorisme-les-principaux-attentats-en-europe-depuis-2015-7792751794
2018-03-23 18:48:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YQhkKrnJmk_FtPZVbc50IA/330v220-2/online/image/2015/1122/7780600241_le-bataclan-a-paris-apres-les-attentats-du-13-novembre-2015.jpg