1 min de lecture Faits divers

Territoire de Belfort : un homme en tue un autre pour avoir "dragué sa copine"

Un trentenaire suspecté d'avoir tué de plusieurs coups de couteau un autre homme à Belfort parce qu'il aurait "dragué sa copine", a été mis en examen et placé en détention provisoire vendredi 26 juin pour assassinat.

Un fourgon de police devant le tribunal de grande instance de Belfort en janvier 2014 (image d'illustration).
Un fourgon de police devant le tribunal de grande instance de Belfort en janvier 2014 (image d'illustration). Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

Un suspect de 32 ans interpellé jeudi 25 juin et mis en examen vendredi 26 juin a admis être l'auteur des coups de couteau qui ont coûté la vie à un homme de 30 ans, touché notamment à l'abdomen, samedi 20 juin non loin de la gare de Belfort. 

Malgré l'intervention rapide des secours, les tentatives pour le réanimer avaient échoué. Les faits s'étaient déroulés après une première altercation ayant eu lieu entre les deux hommes qui se connaissaient comme le rapporte France Bleu.

D'après les premiers éléments de l'enquête de police, cet homme reprochait à la victime d'avoir "dragué sa copine". Il lui a porté plusieurs coups de couteau à l'abdomen avant de prendre la fuite, la police municipale à ses trousses. Arrêté une première fois le jour des faits, il avait réussi à échapper aux forces de l'ordre et était en cavale depuis.

Le nombre de coups et la détermination de l'agresseur présumé, qui est revenu vers sa victime avant de la tuer, ont conduit le parquet de Montbéliard à ouvrir une information judiciaire pour "homicide volontaire avec préméditation".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Assassinat Belfort
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants