1 min de lecture Météo

Tempête Barbara : un mort et 20.000 foyers toujours privés d'électricité

La tempêté Barbara a causé la mort d'un sexagénaire, après l'écroulement d'un arbre, en Saône-et-Loire. Enedis a également confirmé que 20.000 foyers étaient toujours privés d'électricité, dans la soirée de ce mercredi 21 octobre.

La tempête Barbara (illustration)
La tempête Barbara (illustration) Crédit : PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Un épisode météorologique dantesque qui cause de nombreux dégâts. La tempête Barbara a fait un mort, un sexagénaire écrasé par un arbre en Saône-et-Loire, et privait encore 20.000 foyers d'électricité dans la soirée de ce mercredi 21 octobre, selon le distributeur Enedis.

La victime s'est retrouvée coincée par un arbre qui s'est ensuite écroulé sur elle, dans son jardin à Digoin, une commune située au sud de Montceau-les-Mines. N'ayant pas réussi à se libérer, elle est morte étouffée peu après, a indiqué la gendarmerie de Saône-et-Loire.

La tempête, qui a soufflé le plus violemment dans le Sud-Ouest, a privé jusqu'à 76.000 foyers d'électricité, selon un décompte réalisé par Enedis. Parmi eux, 15.000 sont situés en Auvergne, a précisé le groupe. À 19h, ce nombre était descendu à 20.000 foyers, principalement dans le Sud-Ouest, a-t-il indiqué. 

Le distributeur "a déclenché sa Force d'intervention rapide électricité (FIRE) qui permet de mobiliser des salariés des régions voisines pour rétablir au plus vite l'électricité dans les zones concernées", a-t-il précisé. La veille, mardi 20 octobre, douze départements allant des Pyrénées à la vallée du Rhône avaient été placés en vigilance orange, à l'approche de la tempête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Tempête Orages
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants