1 min de lecture Faits divers

Tarn-et-Garonne : un routier tué par un gendarme après un refus d'obtempérer

Un routier a été tué près de Montauban vendredi 7 août 2020 après le tir d'un gendarme après avoir refusé d'obtempérer, a informé le parquet.

Un uniforme de police (illustration)
Un uniforme de police (illustration) Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
et AFP

Un routier a été tué par un gendarme non loin de Grisolles au Sud de Montauban (Tarn-et-Garonne), ce vendredi 7 août, après avoir refusé d'obtempérer, a communiqué le parquet auprès de l'AFP. Son véhicule a pris feu après le tir.

"Il a refusé d'obtempérer suite à un contrôle routier, il a pris la fuite, a percuté un véhicule de la gendarmerie dans lequel se trouvait un gendarme. Un gendarme a fait usage de son arme, le chauffeur a été touché et le camion a pris feu. L'autopsie déterminera les causes de sa mort", ajoute le parquet.

Selon nos confrères de La Dépêche, le drame s'est produit vers 16h30. Le chauffeur, né en 1985, fait l'objet d'un contrôle routier. Les gendarmes l'ont soumis à un test salivaire de stupéfiants, signalé positif. La victime était connue des services de police pour des faits similaires. Lorsque les forces de l'ordre lui demandent ses papiers, il appuie sur l'accélérateur et est alors pris en chasse. Ils décrivent "un homme très déterminé".

Le conducteur a forcé deux barrages

Le conducteur a forcé un premier barrage près de la rocade de Montauban. Les forces de l'ordre lancent alors une herse sous les roues de son véhicule pour l'arrêter. Il poursuit sa route, mais percute un véhicule de la gendarmerie, où se trouvait "au moins un militaire". 

À lire aussi
Un plan de cannabis (illustration) faits divers
Corse : des plants de cannabis retrouvés dans les jardins de la Collectivité

Puis il passe devant un second barrage à la hauteur de l’échangeur de Bressols et du péage de Montauban-Sud. Un gendarme lui tire alors dessus, le conducteur est touché et son véhicule s'encastre dans un balustre qui se trouvait sur le bas-côté. Le véhicule sur le bord de la route prend feu, une vingtaine de sapeurs-pompiers sont intervenus. 

Touché par balle, le conducteur a été "désincarcéré de l'habitacle du poids lourd en arrêt cardio-respiratoire", il n'a pas pu être réanimé et a succombé à ses blessures. La Dépêche précise qu'une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances des faits

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police Tarn-et-Garonne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants