1 min de lecture Faits divers

Tarn : des brebis ont-elles été tuées par des corbeaux ?

VU DANS LA PRESSE - 18 brebis et 3 agneaux sont morts dans le Tarn, le ventre et les yeux perforés. L'éleveur et l'Office de la biodiversité soupçonnent des corbeaux.

Brebis à Berthen, le 28 février 2012. (archives)
Brebis à Berthen, le 28 février 2012. (archives) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer

Un éleveur de Montdurausse dans le Tarn déplore la mort de 18 brebis et 3 agneaux. Elles sont mortes mystérieusement. Des corbeaux étaient particulièrement nombreux à proximité du troupeau, même si le corvidé n'est pas connu pour s'en prendre à des animaux aussi gros. 

L'éleveur a prévenu l'Office français de la buiodiversité (OFB), ce mardi 23 juin. "Au début, on pensait que c'étaient des serpents", explique-t-il à La Dépêche du Midi qui a révélé l'histoire. Mais il explique que sa mère a vu les corbeaux s'en prendre aux ovins.

L'OFB fait le déplacement et les constations ressemblent à un film Hitchcock : 18 brebis et 3 agneaux sont morts et présentent des lésions au niveau du ventre, de l'anus et les globes oculaires arrachés. L'éleveur croit savoir que les corbeaux ont dévoré les boyaux de ses animaux.

"Charognards mais opportunistes"

Dans le quotidien régional, le directeur adjoint de l'OFB dans le Tarn raconte que les corbeaux sont "charognards mais opportunistes : ils peuvent se nourrir d'animaux mal en point". Mais c'est extrêmement rare qu'un corvidé s'en prenne à un animal aussi grand : les brebis pèsent en effet 60 kilos. 

À lire aussi
Chevaux mutilés : "20 à 25 % des cas" sont incontestablement d'origine humaine (illustration) faits divers
Chevaux mutilés : un nouvel animal attaqué en Allier

L'éleveur Cédric Marin, déplore une "grosse perte" qui intervient pendant la saison des naissances. Contrairement aux attaques de loup, ces morts étranges ne lui permettent pas d'être indemnisé, insiste le journal local.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Insolite Tarn
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants