1 min de lecture Justice

Tariq Ramadan : un plaignante témoigne et contredit sa défense

Une des accusatrices de Tariq Ramadan livre un témoignage accablant dans "Libération". Brigitte (nom d’emprunt) assure que l’islamologue l’a violée à plusieurs reprises en 2008.

L'islamologue Tariq Ramadan
L'islamologue Tariq Ramadan Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP

Un nouveau témoignage accablant pour Tariq Ramadan. Mis en examen pour deux viols, dont l'un sur personne vulnérable, et visé par six plaintes au total, l'islamologue était sorti du silence le vendredi 6 septembre et assurait que toutes ces relations étaient "consenties".

Il n'aura fallu attendre que trois jours avant que la version de Tariq Ramadan ne soit contredite par l'une de ses accusatrices. La plaignante, surnommée "Brigitte", l'accuse de viol et raconte sa version des faits dans Libération.

Cette femme, qui a déposé plainte le 13 avril 2018, explique dans le quotidien comment elle a rencontré l'islamologue à Genève à la fin de l'été 2008, et a commencé à échanger avec lui. Elle confie que les premières impressions sur Tariq Ramadan étaient positives : "Nous, victimes, nous avons été séduites par Tariq Ramadan et l’avons soutenu, notamment sur le plan des idées".

Mais dans la nuit du 28 au 29 octobre 2008, elle a réalisé que l'homme avait plusieurs facettes, "nous avons brutalement découvert l’imposture". "Brigitte" avait retrouvé l'islamologue dans sa chambre d'hôtel à Genève. Elle raconte que "son visage s'était transformé". La plaignante l'accuse de l'avoir piégée, brutalisée et violée à plusieurs reprises cette nuit-là.

À lire aussi
Netanyahu mis en examen pour corruption justice
Israël : le premier ministre Benjamin Netanyahu mis en examen pour corruption

"Brigitte" a attendu près de 10 ans avant de déposer une plainte. Elle explique à Libération que, "au-delà de la violence des faits, nous avons dû aussi gérer la trahison et l’humiliation d’avoir été bernées".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Tariq Ramadan Agression sexuelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants