1 min de lecture Gilets jaunes

"Suicidez-vous" lancés aux policiers : que risquent les auteurs de cet outrage ?

INVITÉ RTL - Grégoire Etrillard, avocat pénaliste au barreau de Paris, explique que les "suicidez-vous" lancés aux forces de l'ordre samedi à Paris sont "un délit pénal" passible d'une peine d'emprisonnement et d'une lourde amende.

>
Grégoire Etrillard, avocat pénaliste au barreau de Paris Crédit Image : Zakaria ABDELKAFI / AFP | Crédit Média : Pierre Cola / RTL | Durée : | Date :
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Comme vous le révélait RTL, une enquête a été ouverte pour outrage après les "suicidez-vous" lancés aux forces de l'ordre lors de la manifestation des "gilets jaunes", samedi 20 avril place de la République à Paris. Des dizaines de manifestants provocateurs sont désormais dans le collimateur de la sûreté territoriale. Les nombreuses vidéos amateurs et celles de la police sont en train d'être décryptées pour les identifier.

"Les manifestants qui ont appelé les policiers à se suicider risquent jusqu'à sept ans d'emprisonnement si l'on retient qu'il s'agit de violence psychologique commise avec trois circonstances aggravantes : le fait que ce soit sur des personnes dépositaires de l'autorité publique, le fait que ce soit commis en réunion et le fait qu'ils ont caché en partie leur visage et qu'ils aient prémédité leur geste", explique Grégoire Etrillard, avocat pénaliste au barreau de Paris.

"Pour l'instant, le parquet de Paris semble avoir retenu une autre option qui est l'outrage commis en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique ; qui est pour sa part puni de deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende", précise Grégoire Etrillard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Justice Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants