1 min de lecture Coronavirus

SNCF : il refuse de porter son masque sur un Paris-Nice, il est débarqué au Creusot

Le train ne devait normalement pas effectuer d'arrêt avant Marseille. Grâce à une loi votée en 2016, la SNCF peut débarquer un passager qui mettrait en jeu la sécurité des autres voyageurs.

Une femme agent SNCF, portant un masque, et indiquant le chemin à un voyageur. (illustration)
Une femme agent SNCF, portant un masque, et indiquant le chemin à un voyageur. (illustration) Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
et Victor Goury-Laffont

Pas de masque, pas d'arrivée à destination. Embarqué dans un TGV entre Paris et Nice, un passager s'est vu débarquer à la gare du Creusot (Saône-et-Loire) après avoir refusé de porter un masque, ce qui est obligatoire à bord d'un train. 

Tout avait pourtant bien commencé : le TGV Paris-Nice 6169 était parti à l'heure et sans problème à signaler en ce dimanche 16 août. À bord, un individu refuse de porter son masque et est rappelé à l'ordre par les contrôleurs. 

Mais rien n'y fait, le contestataire refuse d'obtempérer. Les contrôleurs, intransigeants, ne l'entendent pas de cette oreille et appellent la Sûreté générale de la SNCF (Suge) afin de demander un arrêt exceptionnel au Creusot Montchanin, en Bourgogne. Le TGV n'était au départ pas censé s'arrêter avant Marseille.

Grâce à la Loi Savary, votée en 2016, la SNCF est autorisée à débarquer un passager lorsqu'il met en jeu la sécurité des autres. C'est par ce dispositif que la supervision a informé le conducteur du TGV du changement. Averti, le conducteur s'est donc arrêté au Creusot. À son arrivée, l'auteur a été appréhendé et verbalisé.

À lire aussi
Une mère de famille en télétravail (illustration) coronavirus
Confinement : ce que le télétravail permet et ne permet pas

Heureusement, l'incident n'a pas eu de grandes conséquences sur les autres voyageurs, qui sont malgré tout arrivés à l'heure en gare de Nice.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Paris
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants