1 min de lecture Droits des femmes

Seins nus sur la plage : que dit la loi ?

ÉCLAIRAGE - Découvrir sa poitrine ne peut être considéré comme une exhibition sexuelle, à la plage ou même dans le reste des espaces publics.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Seins nus sur la plage : que dit la loi ? Crédit Image : M6 / Bruno de Gaudemar Guillaume Brunero Ingrid Carré | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze édité par Victor Goury-Laffont

La gendarmerie des Pyrénées-Orientales évoque, ce mardi 25 août, une maladresse après un incident survenu le jeudi 20 août. Plusieurs gendarmes ont demandé à trois jeunes femmes qui bronzaient seins nus sur la plage de remettre leur haut de maillot. L'affaire a beaucoup fait réagir et pour cause : le topless n'est pas interdit en France.

Aucun texte n'interdit aux femmes le bronzage seins nus, et rien dans la loi ne permet de qualifier le topless comme une "exhibition sexuelle". En revanche, il est possible pour des maires de prendre des arrêtés pour interdire cette pratique. C'est le cas par exemple à Paris, mais des affiches très claires doivent être affichées à l'entrée du lieu de baignade. Ce n'était pas le cas à Sainte-Marie-la-Mer (Pyrénées-Orientales).

Plus largement, découvrir sa poitrine sur l'espace public ne constitue pas en soit une exhibition. Un texte fait jurisprudence. En 2016, une militante Femen avait été condamnée pour avoir manifesté seins nus, avant qu'une cour d'appel ne la relaxe un an plus tard, estimant que "s'il n'y a pas d'élément intentionnel de nature sexuelle, il ne peut y avoir d'exhibition sexuelle." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Droits des femmes Justice Vacances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants