1 min de lecture Séquestration

Seine-et-Marne : le Raid sauve une adolescente séquestrée par des hommes armés

La jeune victime assure avoir été forcée à se prostituer. L’enquête doit désormais vérifier la véracité de ses déclarations.

Des hommes du RAID (illustration).
Des hommes du RAID (illustration). Crédit : Thomas Samson
Olivier Boy
Olivier Boy et La rédaction numérique de RTL

Si sa fille a disparu depuis une semaine, la mère de famille n'est pas inquiète. L'adolescente de 16 ans est une habituée des fugues sans conséquence. Jusqu'à ces textos préoccupants envoyés par sa fille. Dans les messages, la mineure appelle à l'aide. Elle se dit séquestrée par plusieurs hommes en armes à Savigny-le-Temple, en Seine-et-Marne, et donne l'adresse exacte du lieu où elle est retenue.

Paniquée, la mère de famille se rend au commissariat de Besançon, dimanche 9 avril. Les policiers préviennent aussitôt leurs collègues de Moissy-Cramayel en Seine-et-Marne. Il est 14 heures et une course contre la montre s’engage. Les autorités contactent le petit ami de la victime. Depuis Toulon, dans le Var, il confirme et fait part de son inquiétude depuis qu'il a reçu des messages Snapchat dans lesquels sa petite amie assure être séquestrée.

Les policiers géolocalisent le portable pour confirmer l'adresse donnée par l'adolescente et s'assurent qu'il ne s'agit pas d'un canular. Les forces de l'ordre finissent par alerter le Raid, signe que l'affaire est prise très au sérieux. Vers 19 heures, l’assaut est lancé. La brigade d'élite défonce la porte et interpelle les séquestreurs. Trois hommes et une femme, tous nés entre 1992 et 1998, sont appréhendés. La jeune victime assure avoir été forcée à se prostituer. L’enquête doit maintenant vérifier ses déclarations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séquestration Faits divers Raid
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants