1 min de lecture Sanofi

Sanofi est "indigne de responsabilité", selon Nathalie Orti

INVITÉE RTL - Mère d'un jeune garçon atteint par les ravages de la Dépakine, Nathalie Orti évoque l'action de groupe lancée ce mardi 13 décembre.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Sanofi est "indigne de responsabilité", selon Nathalie Orti Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

L'association des victimes de l'anti-épileptique Dépakine a annoncé mardi 13 décembre le lancement d'une action de groupe contre le laboratoire Sanofi, la première action de ce type depuis l'autorisation de cette procédure dans le domaine de la santé. 

Nathalie Orti est maman d'un petit garçon de 10 ans, Esteban. Il souffre d'un retard intellectuel, de malformations de membres et d'hypotonie. Pour elle, l'action de l'Apesac est "extrêmement importante", car elle "va permettre d'établir la responsabilité du laboratoire Sanofi" et toutes les victimes pourront ensuite "se raccrocher à cette action de groupe".

Plus important encore, la maman du jeune Esteban perçoit l'action de groupe contre Sanofi comme "une reconnaissance énorme", car "la justice nous reconnaît dans notre légitimité à faire cette procédure", détaille-t-elle. Elle poursuit : "le fait que l'association puisse essayer de faire condamner Sanofi par cette plainte de groupe, c'est quelque chose d'extrêmement important", même si elle admet que l'action puisse "durer très très longtemps".

Mais Nathalie Orti s'en prend aussi directement à Sanofi, "indigne de responsabilité" puisque la mère d'Esteban accuse l'entreprise d'être "lâche" et de "mépriser" les victimes de la Dépakine, ce qui n'est "pas tolérable". Alors à terme, Nathalie Orti espère que "Sanofi paye parce que les soins pour les enfants sont très couteux et les familles ont vraiment des soins à leur charge".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sanofi Médicaments Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants