1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Saint-Étienne : un incendie volontaire ravage une crèche d'une cathédrale
1 min de lecture

Saint-Étienne : un incendie volontaire ravage une crèche d'une cathédrale

Les paroissiens ont, eux-mêmes, été contraints d'éteindre les flammes qui ont ravagé la crèche située dans la cathédrale Saint-Charles.

Une crèche de Noël (illustration)
Une crèche de Noël (illustration)
Crédit : SIPA
Saint-Étienne un incendie volontaire ravage une crèche d'une cathédrale
01:23
Ludovic Galtier & AFP

Les personnages qui la composent et la décorent sont complètement détruits. La crèche de la cathédrale Saint-Charles, située à Saint-Étienne (Loire), a été incendiée volontairement vendredi 6 janvier. Le parquet et le diocèse de la ville ont précisé que les paroissiens sont arrivés à bout des flammes par leurs propres moyens. Dans une autre partie de la cathédrale, "un petit paquet de cierges, posé à côté de la statue de la Vierge Marie", a également été incendié, a indiqué Mgr Sylvain Bataille, l'évêque de Saint-Étienne. Là aussi les paroissiens sont intervenus.

Bruno Martin, recteur de la cathédrale Saint-Charles, a réagi au micro de RTL : "Le préjudice est de l'ordre de plusieurs milliers d'euros. Mais je ne peux pas vous dire si c'est un acte hostile ou l'acte d'un déséquilibré ou de gamins désœuvrés. Je pencherai plutôt pour un déséquilibré. Ce type d'incidents se produit hélas assez fréquemment."

Pour l'heure, l'enquête n'a pas permis d'établir les responsabilités dans cette affaire. Le maire Les Républicains de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, a condamné "comme toute profanation de tout lieu de culte et ce quel qu'il soit, cet acte inadmissible. Nous devons nous interroger collectivement sur le sens de ce type de méfait où la bêtise dispute à l'ignorance de ses auteurs", a-t-il réagi dans un communiqué.

Sur Twitter, les soutiens et l'équipe de campagne de François Fillon, qui rappelle à longueur d'interviews l'importance de sa foi, s'est insurgée contre cette information, à l'image de Damien Abad et Florence Portelli.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/