1 min de lecture Cimetière

Saint-Étienne : trois jeunes filles en garde à vue après la profanation d'un cimetière

Trois jeunes filles, dont deux mineures sont en garde à vue au commissariat de Saint-Étienne après la profanation d'environ 70 tombes.

Profanation de tombes au cimetière de Sarre-Union, le 17 février (illustration)
Profanation de tombes au cimetière de Sarre-Union, le 17 février (illustration) Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Simon Dujardin
Simon Dujardin et AFP

Lundi dernier aux alentours de 18h30 trois adolescentes, âgées de 14, 17 et 19 ans ont été interpellées par la brigade anticriminalité stéphanoise, après la profanation de près de 70 tombes d'un cimetière.

La police a été prévenue après l'incident par le gardien du cimetière de Valbenoîte, lui-même alerté par une personne ayant vu les jeunes filles agir peu de temps avant. De nombreux dégâts sont à déplorer dans ce cimetière situé au sommet d'une colline dominant Saint-Étienne : stèles et croix brisées et pierres tombales ont été renversées. Heureusement, selon une autre source policière, aucune inscription sur les tombes n'a été trouvée.

La ville de Saint-Étienne compte porter plainte contre les adolescentes, qui étaient en état d'ivresse lors du méfait.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cimetière Saint-Etienne Profanation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants