2 min de lecture Faits divers

Rouen : ce que l'on sait de l'incendie qui ravage l'usine Lubrizol, classée Seveso

ÉCLAIRAGE - Aux alentours de 2h30 du matin ce jeudi 26 septembre, un violent incendie s'est déclaré dans l'usine Lubrizol, qui fabrique des additifs pour lubrifiants. 13 communes sont appelées à se confiner.

>
Rouen : spectaculaire incendie dans une usine à haut risque Crédit Image : RTL - Frédéric Veille | Crédit Média : M6 | Date :
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Établissements scolaires fermés dans le périmètre, sirènes d'alerte déclenchées dès 7h30, 12 communes appelées à se confiner... Un violent incendie a amené la préfecture de Seine-Maritime à prendre d'importantes mesures de précautions ce jeudi 26 septembre. Le sinistre est toujours en cours à 8 heures, et n'a pour l'instant pas fait de victime.

Le feu s'est déclaré aux alentours de 2h30 du matin dans l'usine Lubrizol de Rouen, un bâtiment classé Seveso qui fabrique des additifs pour lubrifiants. Sur son site, la préfecture du département annonce que les établissements scolaires (écoles, collèges, lycées) et les crèches sont fermés dans ces communes situées tout près du sinistre : Rouen, Bois-Guillaume, Mont-Saint-Aignan, Isneauville, Quincampoix, Saint-Georges-sur-Fontaine, Saint-André-sur-Cailly, La Rue-Saint-Pierre, Saint-Germain-sous-Cailly, Cailly, Bosc-Guérard-Saint-Adrien, Canteleu et Bihorel.

La préfecture des Hauts-de-France et du Nord met en garde, "un important panache de fumée [...] s'orient vers le nord-est. Il traverse [...] particulièrement les départements du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme". Elle prévient également qu'une "forte odeur nauséabonde peut être constatée".

Par mesure de prudence, le préfet de la Seine-Maritime annonce également que les maisons de retraites font l'objet d'une mesure de confinement. D'autre part, les personnes habitant dans un périmètre de 500 mètres autour de Lubrizol sont invitées à rester chez elles, peut-on lire sur le site de la préfecture.

Les écoles et crèches de 13 communes environnant Rouen n'ont pas ouvert leur porte aujourd'hui, par mesure de sécurité. L'Université de Rouen Normandie fait de même en fermant une partie de ses campus, "jusqu'à la réception de nouvelles consignes de la part de la préfecture".

À lire aussi
Canal de l'Ourcq (illustration) faits divers
Seine-Saint-Denis : le corps du jeune homme lynché retrouvé

Sur les réseaux sociaux, les habitants de la zone font part de leur inquiétude, notamment en raison des épaisses fumées noires qui se propagent et des détonations entendues dans la nuit.



Invité sur RTL ce jeudi matin, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a estimé qu'il ne fallait "pas paniquer". 150 pompiers sont engagés pour venir à bout des flammes, a-t-il annoncé, ajoutant que toutes les mesures de contrôles seraient mises en oeuvre pour vérifier la toxicité des fumées.

Une ligne téléphonique spéciale mise en place

Un peu avant 8 heures du matin, la préfecture a indiqué que deux sirènes d'alerte avaient été déclenchées au Petit-Quevilly et à Rouen. "Évitez les déplacements non indispensables et restez à l'écoute des radios pour suivre les conseils de bon comportement", ajoute-t-elle. Elle recommande également de ne pas "ingérer de suies". "En cas de contact, se laver les mains. Lavez les fruits et légumes avant consommation",peut-on lire sur son compte Twitter.

Une cellule d'information au public a été mise au place à ce numéro : 02.32.76.55.66. 

Un risque de pollution

Les "premières analyses n'ont pas fait apparaître de toxicité aiguë", a indiqué le préfet de Normandie Pierre-André Durand. "On continue de lutter contre le feu avec un risque de pollution de la Seine par débordement des bassins de rétention", explique-t-il. D'ailleurs, des traces d'hydrocarbures ont été retrouvées sur les quais.

La priorité des services de secours est désormais "de protéger les produits dangereux" qui se trouvent encore dans l'usine en feu Lubrizol à Rouen afin d'"éviter un sur-accident", a déclaré jeudi Jean-Yves Lagalle, responsable des pompiers de Seine-Maritime. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Rouen Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants