1 min de lecture Brésil

Brésil : au moins 11 morts dans l'incendie d'un hôpital à Rio

Un incendie s'est déclaré à l'hôpital Badim, à Rio de Janeiro, le maire de la ville évoque un potentiel "sabotage", une expertise est en cours.

Le personnel de l'hôpital est impuissant face aux flammes
Le personnel de l'hôpital est impuissant face aux flammes Crédit : MAURO PIMENTEL / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

Au moins onze personnes ont péri lors de l'incendie d'un hôpital à Rio de Janeiro, au Brésil, dans la nuit du jeudi au vendredi 13 septembre, accompagné de scènes de chaos lors de l'évacuation des victimes, ont annoncé les pompiers. 

Le feu, qui s'est déclaré en début de soirée à l'hôpital Badim, au nord de Rio, a été maîtrisé en quelques heures, mais les pompiers ont passé la nuit à rechercher des corps parmi les décombres, tandis que les victimes étaient évacuées. 

Une épaisse fumée noire s'échappait du bâtiment, pendant que de nombreuses personnes ont été installées sur des matelas et des brancards dans la rue, à même le sol, en attendant les ambulances. 

Les cas les plus graves ont été acheminés dans un premier temps vers une crèche située à proximité. D'après les pompiers, au moins 90 malades ont dû être transférés vers d'autres hôpitaux. 

À lire aussi
Jair Bolsonaro, président du Brésil Brésil
Greta Thunberg est une "gamine", pour Jair Bolsonaro

Pendant plusieurs heures, la situation a été absolument chaotique, le personnel soignant semblant impuissant face à l'ampleur de la catastrophe, tandis que les proches des patients attendaient des nouvelles avec angoisse. 

Les causes de l'incendie restent à déterminer, mais l'établissement a évoqué dans un communiqué la possibilité d'un "court-circuit au niveau d'un groupe électrogène". Le maire de Rio Marcelo Crivella établit une autre hypothèse, "les expertises diront s'il y a eu ou non un responsable. J'espère avoir tort, mais il faut voir s'il n'y a pas eu de sabotage, il faut enquêter là-dessus".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Incendie Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants