1 min de lecture Faits divers

Puy-de-Dôme : un lycée ferme ses portes après des menaces de mort

Le lycée de Pierre Joël Bonté de Riom (Puy-de-Dôme) a fermé ses portes, lundi 11 janvier, après des menaces visant des enseignants de l'établissement. Un élève de 15 ans a été placé en garde à vue.

Le lycée de Pierre Joël Bonté de Riom (Puy-de-Dôme)
Le lycée de Pierre Joël Bonté de Riom (Puy-de-Dôme) Crédit : Capture d'écran Google Maps
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

"Des insultes et des menaces de morts" ont conduit le lycée de Pierre Joël Bonté de Riom, dans le Puy-de-Dôme, a fermé ses portes, lundi 11 janvier. Ces menaces ont visé des enseignants, rapportent des sources concordantes. Un élève âgé de 15 ans a été placé en garde à vue et une enquête pour "menaces de mort sous conditions" a été ouverte et confiée au commissariat de Clermont-Ferrand, a indiqué à l'AFP le procureur de la République Éric Maillaud. 

D'après lui, les premiers messages envoyés la semaine dernière à des professeurs et conseillers d'éducation étaient "à caractère pornographique". Mais ce week-end, ils sont devenus des "menaces de violences, de viol et de mort". Dans le dernier message figurait également une pièce jointe : une image en lien avec le jihadisme "comme on en trouve partout". Malgré tout, les autorités écartent pour l'instant la piste terroriste. À noter qu'un autre élève avait été placé en garde à vue pendant ce week-end avant d'être libéré par les forces de l'ordre. 

Ces menaces avaient été envoyées par courriel via l'ENT, un outil de communication de l'Éducation nationale qui permet aux établissements de communiquer avec les familles. "Des investigations informatiques se poursuivent", a indiqué M. Maillaud, confirmant une information du quotidien régional La Montagne.

De son côté, le porte-parole du rectorat a annoncé que la fermeture du lycée avait pour but de "protéger les élèves et le personnel". "Nous accueillons les lycéens qui n'auraient pas reçu l'information et le personnel qui souhaite venir", a-t-il ajouté. Une cellule psychologique a été mise en place dans l'établissement scolaire où près de 1.000 élèves sont inscrits.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Lycée Menaces
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants