1 min de lecture Faits divers

Psychologue tuée à Annecy : la victime soupçonnait l'auteur d'agression sexuelle

L'homme soupçonné du meurtre d'une psychologue à Annecy, a avoué être l'auteur du coup de feu. La victime avait rédigé un signalement pour agression sexuelle, incriminant son agresseur.

La ville d'Annecy en Haute-Savoie
La ville d'Annecy en Haute-Savoie Crédit : RTL.fr
Marie Gingault et AFP

L'homme soupçonné d'avoir tué une psychologue mercredi 26 août à Annecy,  a admis être l'auteur du coup de feu mortel. Le parquet a précisé que la victime s'apprêtait à dénoncer son agresseur pour des faits d'agression sexuelle.


"Âgé de 75 ans, l'auteur présumé des faits n'a jamais été condamné (...) Il reconnaît être venu sur le lieu des faits et reconnaît le coup de feu", a annoncé Véronique Denizot, la procureure de la République, dans un communiqué ce jeudi 27 août.

Le tueur, qui n'était pas un patient de la psychologue, est "exempt de toute pathologie mentale". D'après les premiers éléments de l'enquête, le septuagénaire aurait agi du fait d'"une information préoccupante (signalement) envisagée par la victime depuis une dizaine de jours et rédigée la veille des faits", a ajouté la magistrate.

La victime soupçonnait son agresseur d'agression sexuelle sur une mineure de 15 ans

En effet, des informations recueillies par la psychologue dans un cadre professionnel, incriminaient le suspect "pour des faits de nature sexuelle commis sur mineure de quinze ans dans le cadre familial", a précisé Véronique Denizot. 

À lire aussi
Des sapeurs-pompiers (illustration) faits divers
Lille : un jeune homme meurt poignardé

La garde à vue du meurtrier, marié et père de deux enfants, a été prolongée ce jeudi. Ce dernier doit être présenté à un juge d'instruction vendredi 28 août en vue de sa mise en examen.

La victime était âgée d'une trentaine d'années et mère d'un enfant de 18 mois. Le coup de feu actionné par son agresseur l'a touchée d'une balle mortelle dans la tête. Lors du drame, la psychologue était en consultation avec une patiente, a précisé le parquet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meurtre Psychologue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants