1 min de lecture Faits divers

Procès de Francis Heaulme : "On aura toujours le doute", confie le père d'une victime

DOCUMENT RTL - 32 ans après la mort de son fils, tué à Montigny-lès-Metz, Serge Beckrich fait part de sa détresse et de son épuisement.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Procès de Francis Heaulme : "On aura toujours le doute", confie le père d'une victime Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Alice Moreno
et Léa Stassinet

Il y a 32 ans, les corps de deux petits garçons, Cyril Bening et Alexandre Beckrich étaient retrouvés près d'une voie ferrée à Montigny-lès-Metz. Principal suspect, le tueur en série Francis Heaulme est actuellement rejugé par la cour d'assises des Yvelines pour ce double meurtre, qui a valu 16 ans de prison à Patrick Dils, finalement innocenté. 

Pour la première fois, le père d'Alexandre Beckrich s'est confié au micro de RTL. "On a du désespoir parce que ça fait 32 ans qu'on va de procès en procès, et on a toujours rien", déplore Serge Beckrich. "On pense toujours à ça, le soir avant de s'endormir, lors d'événements familiaux, à Noël", ajoute-t-il. 

Et chaque procès est une nouvelle épreuve pour les parents d'Alexandre. "Mon épouse a été très choquée par le dernier procès qui a eu lieu à Metz. Cette fois, elle n'a pas pu venir et je lui ai déconseillé de le faire", a expliqué son mari, qui réfute le terme de "courage" pour évoquer ses multiples témoignages lors de procès. "À chaque fois, on pense que la vérité va éclater", confie-t-il.

Mais aujourd'hui, l'espoir d'avoir des réponses c'est envolé. "Quelle que soit l'issue du procès, on aura toujours le doute qui nous habitera. Je ne dis pas que ce n'est pas Heaulme qui a commis ces meurtres, je dis qu'il n'y a pas de preuves suffisantes pour nous pour l'accepter", conclut Serge Beckrich. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meurtre Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants