2 min de lecture Tueur en série

Francis Heaulme, une vie de crimes et d'errance

PORTRAIT - Le tueur en série, rejugé à partir de ce mardi pour le double meurtre de Montigny-les-Metz, a gagné le surnom macabre de "routard du crime" au gré de pérégrinations meurtrières en France.

>
Meurtres de Cyril et Alexandre : Francis Heaulme rejugé Crédit Image : Jean-Philippe KSIAZEK / AFP | Crédit Média : M6/Archives | Date :
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Aujourd'hui âgé de 59 ans, Francis Heaulme purge ses peines pour neuf meurtres commis entre 1984 et 1992, date de son arrestation. Rejugé à partir de ce mardi pour le double meurtre de Montigny-les-Metz (Moselle), le tueur en série a gagné le surnom macabre de "routard du crime" au gré de pérégrinations meurtrières.

En mai 2017, il a été à nouveau condamné à la perpétuité pour le meurtre de deux garçons de 8 ans à Montigny-lès-Metz plus de trente ans après les faits. Il a immédiatement fait appel, a réitéré ses dénégations. "Il n'accepte pas qu'on dise qu'il a tué les enfants de Montigny", résume son avocate Me Liliane Glock. Haute silhouette aux cheveux blancs, souvent impassible dans le box, Francis Heaulme parle de "pépins" pour faire allusion aux meurtres dont il est accusé ou reconnaît parfois avoir "vu rouge".

D'une intelligence normale à pauvre selon les différents experts qui l'ont examiné, Francis Heaulme est atteint par le syndrome de Klinefelter, une anomalie génétique qui se caractérise notamment par une ambivalence sexuelle et une atrophie génitale. Pour autant, les psychiatres ont toujours réfuté que ce syndrome puisse expliquer ses passages à l'acte, même s'il a contribué à troubler sa personnalité. 

À lire aussi
Marie Besnard l'heure du crime
Portraits de tueuses en série

Il tue sans distinction de sexe ou d'âge, au hasard

Francis Heaulme est né le 25 février 1959 à Metz, d'une mère qu'il adorait et d'un père alcoolique et violent qui frappait son épouse. En 1984, la mort de sa mère le marque profondément. Un mois après ce décès, il étrangle une adolescente de 17 ans, près de Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle). Il a alors 25 ans. Deux ans plus tard, réformé de l'armée, sans aucun diplôme, il entame une vie de vagabondage, ponctuée de passages à l'hôpital où il est soigné pour alcoolisme, parfois aussi pour son état dépressif. Il séjourne notamment dans des foyers Emmaüs.

Au gré de ses pérégrinations dans toute la France, de la Marne au Finistère, du Pas-de-Calais au Var, se poursuit aussi une longue série meurtrière. Il tue des personnes rencontrées par hasard, sans distinction de sexe ou d'âge : sa plus jeune victime établie à ce jour est un garçon belge de 10 ans, la plus âgée une femme de 86 ans. Son mode opératoire est variable, mais toujours d'une extraordinaire violence, déclenchée par des petites choses: des cris, l'absence de réponse à une question, une tenue vestimentaire.

Pour lui, mentir c'est mélanger des informations"

Jean-François Abgrall, le gendarme qui a interpellé Francis Heaulme
Partager la citation

Depuis son arrestation en 1992, obtenir des aveux de Francis Heaulme s'est toujours révélé extrêmement compliqué, sinon impossible. Il n'a jamais éprouvé de remords et relate ses souvenirs sous la forme d'un puzzle éparpillé, selon le gendarme Jean-François Abgrall qui l'a interpellé. "Francis Heaulme ne sait pas élaborer un mensonge. Pour lui, mentir c'est mélanger des informations", estime Abgrall.

Mais "ses explications qui ne collent pas à un meurtre correspondent toujours à un autre commis là où il est passé également. Il est dans la transposition permanente", selon l'ancien enquêteur, qui a interrogé le tueur à de nombreuses reprises par le passé, notamment en lui faisant dessiner des plans. Des croquis qui se sont souvent révélés d'une précision stupéfiante, signe d'une mémoire visuelle "hors du commun", selon le gendarme. Sauf quand il s'agit de se situer lui-même dans la scène d'un crime. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tueur en série Procès Moselle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795799716
Francis Heaulme, une vie de crimes et d'errance
Francis Heaulme, une vie de crimes et d'errance
PORTRAIT - Le tueur en série, rejugé à partir de ce mardi pour le double meurtre de Montigny-les-Metz, a gagné le surnom macabre de "routard du crime" au gré de pérégrinations meurtrières en France.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/francis-heaulme-une-vie-de-crimes-et-d-errance-7795799716
2018-12-04 06:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wlAhqz-aLRrPCuwdYxPCIQ/330v220-2/online/image/2017/0425/7788284422_francis-heaulme-en-octobre-1994-lors-d-un-proces-a-metz.jpg