1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Procès Carlton : René Kojfer accablé par les témoignages des anciennes prostituées
1 min de lecture

Procès Carlton : René Kojfer accablé par les témoignages des anciennes prostituées

Au deuxième jour du procès du Carlton, les anciennes prostituées payées lors des parties fines ont tout déballé à la barre, livrant des témoignages à charge pour René Kojfer, ex-chargé des relations publiques de l'hôtel et considéré comme l'homme clé du dossier.

Au deuxième jour du procès Carlton, les témoignages des ex prostituées sont accablant pour René Kojfer
Au deuxième jour du procès Carlton, les témoignages des ex prostituées sont accablant pour René Kojfer
Crédit : AFP
Jean-Alphonse Richard

Elles s'appellent Jade et Sonia. Toutes deux sont venues raconter les chemins qui les ont mené jusqu'au Carlton. Toutes deux ont beaucoup pleuré. Jade, qui pose sur une photo avec DSK au FMI, raconte qu'elle n'a pas voulu de ce passé qui la hante. Sonia, silhouette enfouie dans un long manteau, se cache derrière des lunettes noires.  "Il n'y a aucun bon côté dans ce métier", dit-elle. 

Comme Emmanuelle, Mounia ou Estelle, Jade et Sonia étaient prises en main par l'entremetteur en chef du Carlton, René Kojfer. "Sans lui, je n'aurais pas continué dans la prostitution", assure Mounia. Des passes à 200 euros. Kojfer fournissait les clients. De l'agent immobilier au dentiste roulant en Porsche. Un certain "Loulou" négocie même des tarifs à 50 euros. 

À la barre, René Kojfer, petit bonhomme de 74 ans qui entend mal, tente d'esquiver l'accusation puis finit par couler au point de faire un malaise. "Je voulais rendre service. Les escorts, ça n'a rien à voir avec les prostituées du trottoir. C'est plus propre". Kojfer ajoute : "Je ne suis pas un proxénète". Mais plus personne ne le croit.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/