1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Police : quatre nouveaux suicides en quatre jours
1 min de lecture

Police : quatre nouveaux suicides en quatre jours

Depuis le début de la semaine, quatre policiers se sont suicidés, à Metz, Béziers, Montpellier et Paris. Au total, 28 membres des forces de l'ordre se sont donné la mort depuis début janvier.

Un officier de police (illustration)
Un officier de police (illustration)
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Sarah Duhieu & AFP

La crainte d'une "année noire" se confirme. Depuis lundi 15 avril, quatre policiers se sont suicidés, à Metz, Béziers, Montpellier et Paris. Ces décès portent à 28 le nombre de suicides dans les forces de l'ordre depuis le début de l'année, indique à RTL.fr une source policière, confirmant une information de France 3.

L'un des policiers, un homme de 42 ans, père d'un enfant de 4 ans, travaillait au centre de rétention administrative de Metz. Il s'est suicidé dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 avril avec son arme de service. La même nuit, à Béziers, un policier de 52 ans s'est tiré une balle dans la tête dans la cour intérieure du service de police municipale, rapporte France 3 Occitanie.

Deux nouvelles victimes ont été recensées ce jeudi 18 avril. La première, une capitaine de police de 48 ans, mère de deux fillettes, s'est suicidée dans son bureau à Montpellier, également avec son arme de service. La seconde, un jeune policier de 25 ans, s'est donné la mort dans les locaux de la direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) à Paris, indique France 3.

Un nombre de suicides "hors norme"

Ce nombre "hors norme" de suicides depuis le début de l'année dans la profession inquiète les syndicats, qui craignent une "année noire" comme celle qu'avait connue la police en 1996, quand 70 suicides avaient été recensés.

À écouter aussi

Le 12 avril, le ministre de l'intérieur Christophe Castaner a annoncé la création d'une "cellule alerte prévention suicide" pour la police nationale, qui aura pour mission de porter un plan d'actions. Un numéro de téléphone dédié, disponible 24h/24, permettra de signaler les risques et de mettre les personnes en souffrance en relation avec des psychologues.  

En 2018, 35 policiers et 33 gendarmes se sont suicidés, d'après des chiffres du ministère de l'Intérieur.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.