1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Plainte contre Bourdin : enquête interne à BFMTV et RMC
2 min de lecture

Plainte contre Bourdin : enquête interne à BFMTV et RMC

Le groupe Altice Media a annoncé dimanche lancer une enquête interne après avoir appris que son journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin était visé par une plainte pour "agression sexuelle".

Jean-Jacques Bourdin est accusé de tentative d'agression sexuelle par une ancienne journaliste de RMC.
Jean-Jacques Bourdin est accusé de tentative d'agression sexuelle par une ancienne journaliste de RMC.
Crédit : JOEL SAGET / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Alors que le journaliste vedette de RMC et BFMTV Jean-Jacques Bourdin est visé depuis ce dimanche par une plainte pour "agression sexuelle", le groupe Altice Media a annoncé l'ouverture d'une enquête interne. 

"Nous apprenons par voie de presse l'existence de cette plainte. Nous nous sommes entretenus avec Jean-Jacques Bourdin qui a vigoureusement contesté les faits dénoncés", a déclaré le groupe dans une déclaration transmise à l'AFP, ajoutant que c'est "dans un souci de transparence", qu'une enquête est lancée pour "s'assurer qu'aucun fait de ce type n'a été porté à la connaissance des managers ou collègues des intéressés".

De son côté, Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFMTV, dont le dispositif pour l'élection présidentielle accorde une place centrale à Jean-Jacques Bourdin, affirme que "rien ne l'empêche de faire son travail. Une simple plainte ne justifie pas le fait de disqualifier quelqu’un". Ce dernier s'apprête à lancer sa nouvelle émission politique La France dans les yeux, un entretien mené en région et en direct avec les principaux candidats à l'Elysée, inaugurée mardi soir par Valérie Pécresse en Corrèze.

En revanche, les syndicats des journalistes de BFMTV, RMC et RMC Sport "s'interrogent sur la pertinence du maintien à l'antenne de Jean-Jacques Bourdin le temps de l'enquête", ont-ils répondu dimanche soir sur Twitter, ajoutant que "la crédibilité de nos chaînes doit être la priorité à trois mois d'une élection présidentielle et dans un contexte de nécessaire libération de la parole". "La parole d'une ancienne collègue et journaliste est crédible et doit être entendue avec le plus grand sérieux", a également dit le communiqué. 

Écarté de la matinale de RMC à l'été 2020 après 19 ans de service

À lire aussi

La direction d'Altice Media a précisé suivre "avec la plus grande attention les éventuels développements de cette affaire" et est prête à prendre "toutes les mesures qui pourraient s'imposer en fonction de son évolution". Écarté de la matinale de RMC à l'été 2020 après 19 ans de service, Jean-Jacques Bourdin mène sa dernière saison à la tête de l'interview politique de 8h30 sur la radio et BFMTV, la chaîne d'informations en continu du groupe Altice Media. 

La plaignante, une ancienne journaliste de BFMTV et RMC, âgée aujourd'hui de 33 ans et dont l'identité n'a pas été dévoilée, a travaillé "pendant plusieurs années" avec l'intervieweur à la matinale de BFMTV-RMC. Elle affirme qu'il "l'a saisie par le cou et tenté de l'embrasser à plusieurs reprises" dans la piscine d'un hôtel lors d'un déplacement professionnel en Corse en 2013, selon le récit fait par Le Parisien et confirmé par son avocate, Me Laure Heinich.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/