1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Pédopornographie : le maire d'Échenon refuse de démissionner
1 min de lecture

Pédopornographie : le maire d'Échenon refuse de démissionner

En Côte-d'Or, le maire d'Échenon est accusé de détenir des images pédopornographiques, et refuse de démissionner.

Pédopornographie : le maire d'Échenon refuse de démissionner
Pédopornographie : le maire d'Échenon refuse de démissionner
Crédit : Lino Mirgeler / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Pédopornographie : le maire d'Échenon refuse de démissionner
00:01:08
Martin Schock - édité par Guillaume Dosda

Plus d'une centaine d'habitants de la commune ont déjà signé une pétition pour réclamer le départ de leur maire, notamment vendredi soir dernier 25 novembre, lors du Conseil municipal. Les habitants sont encore sous le choc, d'autant plus que Dominique Lott habite dans son logement de fonction, au-dessus de l'école où sont passés des dizaines d'enfants pendant des années.

Il faut dire que le maire d'Échenon a été placé en garde à vue le 15 novembre, dans le cadre d'un grand coup de filet contre une cinquantaine d'individus soupçonnés d'être des pédocriminels. Il est accusé d'avoir détenu des photos et des vidéos d'enfants âgés entre 5 et 15 ans, des mineurs ayant des rapports sexuels entre eux ou avec des adultes.

Pendant sa garde à vue, il a reconnu une grande partie des faits. Il a finalement été relâché et placé sous contrôle judiciaire, dans l'attente de son procès à Dijon, le 26 avril prochain. Cinq mois, c'est trop long pour une partie des habitants. Dominique Lott risque sept ans de prison et 100.000 euros d'amende.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire