1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Pédopornographie : 61 suspects interpellés dans toute la France
2 min de lecture

Pédopornographie : 61 suspects interpellés dans toute la France

61 individus soupçonnés de consulter du contenu pédopornographique ont été interpellés par l'Office central de la répression des violences aux personnes.

La police judiciaire française (illustration)
La police judiciaire française (illustration)
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Alice Moreno

61 individus soupçonnés de consulter du contenu pédopornographique ont été interpellés, lors d'un coup de filet mené par l'Office central de la répression des violences aux personnes (OCRVP), selon les informations recueillies par RTL. Au cours des gardes à vue, outre le visionnage et le téléchargement de photos et films mettant en scène des mineurs, les premiers éléments recueillis ont permis de révéler des agissements criminels : des faits de viols pour quatre d'entre eux. 

Un homme de 56 ans a reconnu des viols sur sa fille, aujourd'hui âgée de 14 ans. Il aurait commis les premiers abus sur son enfant alors qu'elle n'avait que neuf ans. Ses proches indiquaient l'avoir surpris en train de pratiquer des attouchements sur elle lorsqu'elle était âgée de six ans. 

L'exploitation des supports informatiques d'un autre père de famille de 37 ans a aussi révélé des viols sur sa fille de 14 ans. Dans l'ordinateur d'un troisième suspect, une vidéo de viol a été découverte par les enquêteurs. C'est le suspect lui-même, un homme de 34 ans, qui apparaît à l'écran, en train de violer une fillette de 7 ans, identifiée comme une proche de la famille. Même découverte sordide dans l'ordinateur d'un éducateur sportif de 39 ans : les investigations ont révélé des vidéos du mis en cause en train de violer des mineurs, d'autres films sans caractère sexuel ont été captés dans les vestiaires sportifs.

Cette enquête tentaculaire a aussi révélé des profils de consommateurs de contenu pédopornographique à très grande échelle. À l'image d'un imam de 50 ans qui a reconnu avoir téléchargé pas moins de 422 fichiers pédopornographiques. L'homme a expliqué avoir agi par simple curiosité. Un homme de 39 ans était quant à lui en possession de 176 terra octets de données et avait même équipé l'unité centrale de son ordinateur d'un système de refroidissement à eau. 

À lire aussi

Pour remonter jusqu'à cette soixantaine de suspects, l'OCRVP a utilisé un logiciel détectant les connexions au contenu pédopornographique signalés par Interpol. En un an, pas moins de 100.000 connexions ont été constatées sur le territoire français. 220 fonctionnaires des services de police judiciaire ont procédé aux interpellations ces derniers jours à travers tout le pays. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/