1 min de lecture Faits divers

Pau : l'homme retranché qui menaçait de faire sauter son immeuble a été appréhendé

Un homme d'une trentaine d'années était retranché chez lui, rue Bordenave d’Abere à Pau. Il aurait menacé de "faire tout sauter".

Des policiers du Raid (illustration)
Des policiers du Raid (illustration) Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Une opération de police a duré toute la matinée ce mardi 19 novembre près de la place Gramont à Pau (Pyrénées-Atlantiques). Un homme, vraisemblablement déséquilibré, s'était retranché depuis 8h30 chez lui, dans son appartement rue Bordenave d'Abere. 

Selon nos confrères de Sud-Ouest, l'individu -âgé d'une trentaine d'années- menaçait de "faire tout sauter" et avait même répandu de l'essence dans les escaliers pour embraser tout l'immeuble. Il a finalement été appréhendé.

Les autres habitants de l'immeuble ont appelé lundi soir alors que certains avaient été menacés par cet homme, alors armé d'un marteau. Très agressif, il a aussi frappé violemment à plusieurs portes en hurlant.

Les forces de l'ordre ont été contraintes d'intervenir ce mardi matin vers 7h. Le gaz a été coupé. L'immeuble entier a été évacué, ceux attenants aussi, et un périmètre de sécurité a été mis en place.

À lire aussi
Les urgences du CHU de Brest, France faits divers
Bretagne : un homme meurt à l'hôpital après avoir passé 6 heures sur un brancard

Ce n'est pas la première fois que cet homme se montre menaçant et agressif. Selon La République des Pyrénées, plusieurs plaintes ont déjà été déposées à son encontre par ses voisins et son propriétaire l'a aussi signalé pour violences. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Pyrénées-Atlantiques Pau
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants