1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Parti socialiste : le siège grenoblois du parti visé par des coups de feu
1 min de lecture

Parti socialiste : le siège grenoblois du parti visé par des coups de feu

Le volet roulant du local a été criblé d'une douzaine de balles dans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 mai.

Des drapeaux du Parti socialiste (illustration)
Des drapeaux du Parti socialiste (illustration)
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Michael Ducousso

À Grenoble, le siège du Parti socialiste de l’Isère a été attaqué à l'arme à feu. Douze impacts de projectiles ont été comptés sur la devanture du local, ce lundi 23 mai au matin. D'après le Dauphiné Libéré, les faits se seraient produits peu après 1 heure du matin. Les témoignages de riverains font état de deux rafales séparées de quelques minutes. D'après le quotidien local, l'arme utilisée serait une arme automatique, sans doute de calibre 9 mm. La police a retrouvé les étuis des balles à proximité du local du Parti socialiste et poursuit son enquête pour retrouve le(s) responsable(s).

Pour l'instant, le geste n'a pas été revendiqué mais survient après de nombreux autres actes de vandalisme visant des locaux du Parti socialiste dans le cadre de l'opposition à la Loi Travail. Depuis le début du mouvement, les sites de Lille, Strasbourg, Caen, Rouen ou encore Le Mans ont été dégradés, mais jamais à l'aide d'une arme à feu. Sur son compte Twitter, le député PS de l'Isère a vivement condamné ces agissements perpétrés par des "ennemis de la démocratie".

Plus tard dans la matinée, c'est Bernard Cazeneuve qui a réagi via un communiqué du ministère de l'Intérieur. Dans la lignée des propos du député isérois, le ministre a condamné "avec la plus grande fermeté" ces dégradations. Il estime que ces événements "sont d'une particulière gravité et constituent une atteinte insupportable à la vie démocratique de notre pays." Pour lui, les dégradations de permanences d'élus et de formations politiques sont "par essence incompatibles avec l'exercice du pluralisme et la diversité des opinions garanties dans l'État de droit".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/