1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Paris : les forains ralentissent à nouveau le trafic
1 min de lecture

Paris : les forains ralentissent à nouveau le trafic

Les forains menaient mardi matin une nouvelle opération escargot aux abords de Paris pour protester contre la suppression de certaines fêtes foraines dans la capitale, à commencer par le marché de Noël des Champs-Élysées.

Des bouchons dans les rues de Paris
Des bouchons dans les rues de Paris
Crédit : SIPA
Paris les forains ralentissent à nouveau le trafic
00:42
La rédaction numérique de RTL & La rédaction de RTL & AFP

Avant 07H00, une dizaine de véhicules roulaient de front et lentement aux abords du péage de Buchelay, sur l'A13 en direction de Paris, a indiqué la préfecture de police de Paris, jointe par l'AFP. "#manifestation #circulation Ralentissements sur l'A13 en direction de Paris", avait également tweeté la préfecture. 

Contacté mardi matin par l'AFP, le président de l'intersyndicale des forains René Hayoun a confirmé que "des véhicules étaient en train de se rassembler vers plusieurs points de départ. L'idée est de retourner sur le périphérique pour aller dans le centre de Paris". 
Lundi déjà, les forains avaient fortement perturbé la circulation en Ile-de-France en multipliant les opérations escargot. 

Invité de RTL mardi 7 novembre, Florian Philippot a rappelé son soutien envers les forains et n'a pas manqué de critiquer la maire de Paris. "Je ne comprends pas pourquoi Madame Hidalgo semble détester à ce point Noël et les forains", a déclaré l'ancien vice-président du Front national, désormais à la tête des Patriotes.

"Le chantage n'est pas une méthode", a dénoncé lundi la Ville de Paris, qui réaffirme qu'"il n'y aura pas de marché forain en décembre sur les Champs-Elysées", alors que les forains ralentissent la circulation autour de la capitale pour protester contre cette décision.   
"Nous n'avons pas changé de position. Il n'y aura pas de marché forain en décembre sur les Champs-Elysées", a précisé la Ville de Paris dans une déclaration envoyée à l'AFP, expliquant que "cette décision a été prise à l'unanimité par le conseil de Paris en juillet". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/