1 min de lecture L'heure du crime

Oscar Pistorius, la chute d'une idole

PODCAST - Le 14 février 2003 au matin, Oscar Pistorius tue sa petite amie, Reeva Steenkamp. Il a toujours assuré qu'il s'agissait d'un accident. Retour sur cette affaire, à l'occasion de la sortie, le 27 septembre, d'un documentaire par la chaîne américaine ESPN.

>
Oscar Pistorius, la chute d'une idole Crédit Image : SIPHIWE SIBEKO / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Marie Bossard

Le 14 février 2013, à 4 heures du matin, la police est appelée à se rendre au domicile d'Oscar Pistorius, athlète paralympique, à quarante kilomètres de Pretoria, en Afrique du Sud. Ils découvrent le corps sans vie de sa petite amie, Reeva Steenkamp.

"Je croyais qu'il y avait un voleur", répète l’athlète. Il explique aux policiers avoir entendu des bruits et, persuadé qu'un cambrioleur se trouvait à son domicile, s'est emparé de son arme, sous son lit. Il a tiré à quatre reprises à travers la porte, tuant sa compagne. 

Le chef d'enquête, Hilton Botha, ne croit pas à la version d'Oscar Pistorius. L'athlète est inculpé de meurtre. La question demeure toujours de savoir si l'athlète a agi de sang froid ou parce qu'il pensait qu'un cambrioleur se trouvait chez lui. Il sert actuellement une peine de 13 ans et 5 mois au centre correctionnel d'Atteridgeville et pourra formuler une première demande de libération conditionnelle en 2023.

Notre invité

Pierre Donadieu, reporter au service international à l'AFP; ancien correspondant en Afrique du Sud.

Soumettre une affaire

À lire aussi
l'heure du crime
Phil Spector : la nuit du meurtre

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jean-Alphonse Richard. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
L'heure du crime Faits divers Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants