1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Omar Raddad : ADN, enquête cachée... Pourquoi l'affaire est relancée
1 min de lecture

Omar Raddad : ADN, enquête cachée... Pourquoi l'affaire est relancée

PODCAST - Dans cet épisode de "Focus", Marion Calais revient sur l'affaire Omar Raddad avec Anne Le Henaff, journaliste au service politique et justice de RTL.

Omar Raddad, le 25 novembre 2021
Omar Raddad, le 25 novembre 2021
Crédit : Alain JOCARD / AFP
113. Affaire Omar Raddad : où en est l'enquête ?
00:10:36
Marion Calais - édité par Jeanne Rouxel

Le sujet du jour. C'est une des affaires criminelles les plus énigmatiques et controversées de France. Il y a plus de trente ans maintenant, l'affaire Omar Raddad débutait. Fin juin 1991, Ghislaine Marchal, 65 ans, est retrouvée assassinée de plusieurs coups de couteau, dans la cave de sa propriété de Mougins (Alpes-Maritimes). Omar Raddad, alors jardinier de la victime, devient le premier suspect. Sur un mot retrouvé dans la maison apparaît la phrase tristement célèbre "Omar m'a tuer". Avec sa fameuse faute d'orthographe.

L'homme, d'abord condamné à 18 ans de réclusion criminelle, bénéficiera d'une grâce partielle accordée par Jacques Chirac en 1996. En 2016, quatre empreintes sont retrouvées et aucune ne correspond à l'ADN du suspect. Coupable aux yeux de la justice, ses avocats militent aujourd'hui encore, pour une révision de son procès. La justice se penchera le 15 septembre prochain sur ces éléments qu’a défendu Sylvie Noachovitch, avocate d'Omar Raddad, au micro de RTL.

Pourquoi on en parle ? Pourquoi l'affaire est-elle sans cesse relancée ? Que sait-on réellement de l'enquête ?

L'analyse. "Une enquête inconnue a été révélée il y a quelques mos par un livre qui s'appelle Ministère de l'injustice, explique Anne Le Henaff. Un chapitre est consacré à cette enquête cachée de la gendarmerie. En fait, c'est une informatrice qui a été voir les gendarmes de la région en 2002 pour leur dire : "Je sais qui est le coupable. Ce n'est pas Omar Raddad". Elle les oriente alors sur la piste d'un groupe de brigands de la région lié à un restaurant où Ghislaine Marchal avait ses habitudes. Donc cela pose tous les prémices d'une autre piste possible. Cette enquête a été menée, puis elle a été arrêtée."

À lire aussi

Abonnez-vous à ce podcast

>> Focus est un podcast d'actualité quotidien. Du lundi au vendredi, RTL prend un peu de temps, un peu de champ, pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, mieux comprendre notre époque, grâce aux reporters, correspondants et experts de RTL.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/