2 min de lecture Faits divers

Nice : une médecin dépouillée dans le quartier des Moulins

Une médecin de SOS Médecins s'est faite agresser jeudi 7 novembre par trois individus dans un quartier niçois. Le service médical demande que les interventions soient sécurisées.

Le quartier des Moulins, à Nice
Le quartier des Moulins, à Nice Crédit : VALERY HACHE / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Après une intervention dans le quartier des Moulins, à Nice, une docteure a été agressée par trois personnes, le jeudi 7 novembre. En réponse, SOS Médecins a prévenu que toutes les interventions étaient suspendues "jusqu'à nouvel ordre" dans ce quartier classé comme zone de sécurité prioritaire (ZPS).

Joëlle Martinaux, la présidente de Nice du service médical à domicile demande à ce que les interventions « soient sécurisées ». Les habitants du quartier devront, pour l’instant, contacter le 15 en cas d’urgence.

Pauline Fito, 37 ans, a été attaquée par trois individus sur les coups des 23h30, en sortant de l’immeuble de son patient. C’est alors que les agresseurs tentent de lui arracher son sac et ses bijoux. Elle essaie alors de résister mais ils la maîtrisent, pour l’empêcher de se débattre. "Je suis médecin, je suis médecin !", se met-elle alors à hurler. Les malfaiteurs se sont échappés avec sa montre, des bijoux et son sac à main.

Une police "réactive et efficace"

Deux côtes fêlées, une entorse au genou et quelques égratignures aux mains… la médecin doit effectuer des examens supplémentaires dans les prochains jours pour évaluer l’entièreté de ses blessures. Elle explique tout de même ne pas avoir été pris pour cible pour son statut professionnel. "Contrairement à ce qui avait été relaté précédemment dans la presse, je n'ai pas été rouée de coups. Je pense qu'ils étaient vraiment là pour voler mes affaires."

Elle avoue ne pas essayer de penser à l’agression malgré le fait que se faire agresser « en pleine nuit laisse des traces » et a préféré reprendre le travail ce samedi matin. Elle avait rejoint l’équipe de SOS Médecins une semaine plus tôt. Pauline Fito a ajouté que la police avait "réagi très rapidement et de manière très efficace". 

Lire la suite
Faits divers Agression Nice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants