1 min de lecture Faits divers

Nantes : pour fuir son compagnon, une femme saute du 3e étage avec sa fille de deux ans

Une femme de 30 ans a sauté par la fenêtre avec sa fille de deux ans dans les bras à Nantes. La trentenaire aurait cherché à échapper aux coups de son compagnon.

Nantes, en Loire-Atlantique
Nantes, en Loire-Atlantique Crédit : RTL
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Dramatique exemple des conséquences des violences conjugales à Nantes. Une jeune femme a sauté avec sa fille de deux ans dans les bras par la fenêtre du troisième étage de son immeuble dans la nuit du samedi 29  au dimanche 30 septembre. Selon les informations du Parisien, la trentenaire aurait tenté de fuir les coups de son compagnon. La mère et la fillette ont survécu à la terrible chute. 

Presse Océan rapporte que la mère de famille se trouvait dans l'appartement d'un homme qui les hébergeait lorsqu'une dispute aurait éclaté avec son compagnon, âgé de 25 ans. Sur fond d'alcool et de jalousie selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme se serait montré violent et aurait même sorti un couteau quand leur hôte a tenté de s'interposer. Pour échapper à son compagnon, la mère de famille a alors sauté dans le vide avec son bébé de deux ans dans les bras.

Le bébé miraculeusement indemne

"Par chance, un tapis végétal a amorti la chute", explique une source proche de l'enquête à Presse Océan. "Un miracle !" selon elle. La fillette de deux ans est en effet miraculeusement indemne mais la mère s'est vu notifier une interruption temporaire de travail de 45 jours. Son compagnon a quant à lui été placé en garde à vue. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Nantes Violences conjugales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants