1 min de lecture Faits divers

Morbihan : une femme entre dans une école et se déshabille devant des élèves

VU DANS LA PRESSE - Une femme s'est introduite, lundi 3 février, dans l'école privée Sainte-Anne et s'est dénudée devant une classe élémentaire avant d'être conduite à l'hôpital.

Des enfants dans une cour de récréation (illustration).
Des enfants dans une cour de récréation (illustration). Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

"Âgée d'une trentaine d'années, elle s'est présentée dans les locaux porteuse d'une tablette multimédia dont elle disait vouloir faire don à cet établissement", a indiqué le Parquet de Lorient, lundi 3 février. Cette femme est entrée dans l’établissement situé à Sainte-Anne-d’Auray (Morbihan) et s'est présentée totalement nue devant les élèves avant de quitter l’établissement.


Tenant des propos incohérent, la jeune femme n'a pas tenté de toucher les enfants avant de quitter l'école, rapporte Ouest-FranceLes gendarmes ont pu ensuite retrouver sa trace dans la région de Lorient pour la conduire au centre hospitalier du Scorff en vue d'examens médicaux. "Les enfants ont été marqués par l’intervention de cette dame. Ils ont besoin de verbaliser. On se met à l’écoute", a déclaré Armel Gillet, adjoint au directeur diocésain de l’enseignement catholique et responsable du 1er degré. 

Elle a indiqué qu'une équipe de la direction diocésaine, "composée de la chargée de mission du secteur et de deux psychologues", est chargée  "d'accompagner la cheffe d’établissement et d'écouter les enfants". Une cellule psychologique a été mise en place et une enquête a été confiée à la direction du procureur de Lorient.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Hospitalisation Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants