1 min de lecture Faits divers

Montpellier : une entreprise de cours de chinois subit des insultes racistes

VU DANS LA PRESSE - La start-up subit des propos racistes depuis le début de l'épidémie de coronavirus. Une plainte a été déposée.

Une pancarte de signalement d'un virus chinois en Inde (illustration)
Une pancarte de signalement d'un virus chinois en Inde (illustration) Crédit : Dibyangshu SARKAR / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris Journaliste

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, la page Facebook de la start-up de cours de chinois en ligne, Les Petits Mandarins, est la cible de blagues douteuses et d’insultes racistes. Les créateurs, Vigdis et Julien Herrera, ont porté plainte.

Les deux entrepreneurs, qui veulent faire apprendre le chinois à un public large grâce à un jeu en ligne, ont d’abord voulu répondre aux commentaires directement sur la page Facebook. Mais les propos étaient tellement virulents qu’ils ont décidé de déposer plainte pour "entrave à l'exercice d'une activité économique et signalement de propos racistes en ligne contre la communauté chinoise", comme le rapporte le quotidien régional Midi Libre.

Vigdis et Julien Herrera ont fait des captures d’écran des commentaires. Les auteurs risquent un à trois ans de prison ainsi qu’une amende de 45.000 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Racisme Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants