1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Montpellier : un bus de supporters bordelais pris dans un "guet-apens" par des hooligans
1 min de lecture

Montpellier : un bus de supporters bordelais pris dans un "guet-apens" par des hooligans

Des supporters bordelais ont été pris dans un "guet-apens" à l'entrée de Montpellier par des hooligans. Les affrontements ont fait 16 blessés.

L'attaquant de Bordeaux Samuel Kalu félicité par ses coéquipiers au stade de la Mosson à Montpellier, le 22 septembre 2021.
L'attaquant de Bordeaux Samuel Kalu félicité par ses coéquipiers au stade de la Mosson à Montpellier, le 22 septembre 2021.
Crédit : Pascal GUYOT / AFP
Florise Vaubien & AFP

Un véritable "guet-apens" mené par des hooligans. Le bus de supporters bordelais a été la cible, mercredi 22 septembre, de plusieurs supporters montpelliérains qui "les attendaient à un rond-point, peu après la sortie de l'autoroute" à l'entrée de Montpellier, a expliqué à l'AFP une porte-parole de la police locale, confirmant une information de L'Équipe

Postés dans l'attente du convoi, ces supporters, armés de fumigènes et de barres de fer, ont forcé les passagers à descendre du bus avant de provoquer une bagarre générale, faisant 16 blessés légers, d'après la police et les pompiers. Le bus a pu ensuite reprendre sa route jusqu'aux abords du stade de la Mosson, où les pompiers ont pris en charge les blessés. 

Le préfet de l'Hérault a promis de "durement sanctionner" les auteurs des faits. Après le match (3-3), Hugues Moutouh a condamné "très fermement ces actes d'une grande violence". Dans un communiqué, il a assuré que "toutes les mesures nécessaires seront prises" pour que les coupables assurent leurs responsabilités et pour "interdire de stade ces hooligans".

Des violences qui se multiplient

Pour l'heure, les forces de l'ordre n'ont mené aucune interpellation, a précisé une source policière. Les enquêteurs tentent d'abord d'identifier les coupables

À lire aussi

Après une saison marquée par la pandémie de coronavirus qui a vidé tous les stades de football, les violences entre supporters ont repris et se sont multipliées en Ligue 1 ces dernières semaines, notamment à Lens où des supporters lensois et lillois ont envahi le terrain, le 18 septembre dernier. Fin août, une bagarre générale avait éclaté lors du choc Nice-Marseille, entraînant une interruption définitive de la rencontre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/