1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Montigny-lès-Metz : 35 ans d'erreurs et de mystère
1 min de lecture

Montigny-lès-Metz : 35 ans d'erreurs et de mystère

PODCAST - Le 28 septembre 1986, les corps de Cyril Beining et Alexandre Beckrich, 8 ans, sont découverts à Montigny-lès-Metz. C'est le début d'une affaire judicaire sans précédent.

Francis Heaulme, en octobre 1994 lors d'un procès à Metz
Francis Heaulme, en octobre 1994 lors d'un procès à Metz
Crédit : Jean-Philippe KSIAZEK / AFP
L'INTÉGRALE - Montigny-lès-Metz : 35 ans d'erreurs et de mystère
38:59
L'ENQUÊTE - Montigny-lès-Metz : 35 ans d'erreurs et de mystère
16:01
Jean-Alphonse Richard & Marie Bossard

Le 28 septembre 1986, Cyril Beining et Alexandre Beckrich, tous deux âgés de 8 ans, ont décidé d'aller jour sur le talus de la SNCF dans le quartier de la rue de Venizelos à Montigny-les-Metz. A 17h15, un couple les a vu déposer leurs bicyclettes et grimper sur le talus. C'est le dernier signe de vie des garçons.

Vers 19h20, la mère d'Alexandre s'inquiète. Les vélos n'ont pas bougé. Une demi-heure plus tard, les enfants sont découverts morts sur le talus. Les gendarmes découvrent que les deux victimes ont été massacrés à coups de pierre. A 20h30, le médecin légiste évalue au toucher l'heure du décès à "moins de trois heures".

L'enquête de voisinage commence, mais aucun témoin direct des faits. La SPRJ de Metz pense à un crime de voisinage. Parmi trois personnes entendues au mois d'octobre figure un certain Patrick Dils, 16 ans. Au mois de décembre, il est convoqué par l'inspecteur en charge du dossier au SRPJ. Après 30 heures de garde à vue, Patrick Dils craque et avoue avoir tué les enfants.

Patrick Dils se rétracte et indique avoir avoué pour "avoir la paix", la reconstitution n'est pas concluante... Il est tout de même condamné le 27 janvier 1989 à la perpétuité. Il faudra attendre l'apparition d'un certain Francis Heaulme pour que l'affaire change du tout au tout. 

Nos invités

À lire aussi

Me Liliane Glock, avocate de Francis Heaulme
Nicolas Bastuck, journaliste au Point. Il a suivi l'affaire pour L'Est Républicain

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/